VTT Sickertkopf - 27 avril 2014

Publié le 27 Avril 2014

VTT Sickertkopf - 27 avril 2014

Distance : 45 km - Dénivelé : 1220 m

De Saverne à Saverne

Parcours : Saverne, Stambach, Baerenbachthal, MF Kempel, Sickertkopf, Lochmuehl, Falkenberg, Kreutzkopf, Hultehouse, rocher du petit moulin, Saverne.

Trajet et profil de la sortie.
Trajet et profil de la sortie.

Trajet et profil de la sortie.

Compte-rendu de la sortie ...

9h06 Train à Strasbourg : beau temps, pas de pluie !

9h45 Arrivée à Saverne, où nous attend Lionnel.

9h50 On quitte la gare : il fait frais, mais on sent le soleil proche ...

9h55 : Paul (l'autre Paul) manque de chuter dans un escalier.

10h10 : Agnes teste l'adhérence de ses pneus sur un pont de bois humide … je sors la trousse à pharmacie et la pompe à vélo. Les deux patients repartiront 10 min plus tard, bobos réparés.

10h30 : Tiens, une écluse à passer. Certains l'ont fait sur leur VTT, d'autres à côté du vélo. Moi, ce sera les 2 : une partie à VTT, puis oups, ça recule, et bing, par terre. On ressort la pharmacie. Agnès et Domi jouent les infirmières.

10h45 : C'est reparti, mais tiens, bizarre, j'ai du mal à utiliser ma main droite … Bon, je crois que j'vais rentrer ...

12h12 : Gare de Saverne.

13h30 : Clinique Ste Odile (oh non encore Ste Odile !)

16h30 : Fracture de la tête radiale (message perso à Anne-Cat !) - Bouhhhh !

Pour la suite du compte-rendu, je vous invite à lire le commentaire de Paulo ...

VTT Sickertkopf - 27 avril 2014

En sortant tu train, le temps est frais mais sec, le sol presque sec.
On a la scoumoune en début de sortie avec 3 grosses chutes dans les 5 premiers kilomètres :
- D’abord Paul167000 se prend une barrière dans un passage urbain (je n’ai pas vu).
- Puis Agnès oublie que les ponts en bois sont glissants après une pluie.
- Enfin Laurent tombe lourdement en arrière en franchissant la passerelle sur le canal. Pour lui c’est plus grave : sortie écourtée, et par la suite urgences et plâtre.
Les rescapés continuent. Paul167000 et Agnès font encore quelques figures, mais toujours avec le sourire (voir photos).
Pistes forestières et singles se succèdent jusqu’au sommet du Sickerkopf, où on décide de s’arrêter pour la pause.
Lionnel et Agnès se sont surpassés : foie gras et champagne. Et comme d’habitude : pain mosaïque, fromages, charcuteries, salades … Sans oublier les gâteaux de Domi et Agnès accompagnés de thé.
Le temps est un peu frais et on repart sans sieste.
On tombe sur la piste de descente de l’épreuve d’enduro de Dabo. Sur plus de 1 km : virages relevés, raidillons, tremplins, slaloms entre les arbres. Tout le monde a adoré.
On poursuit le parcours et on enchaine les montées et les descentes. Le soleil devient généreux et on s’octroie enfin une sieste au soleil.
On découvre des endroits sympathiques : la source Kessel, le sentier des bornes, le rocher du petit moulin. On tente les photos de groupe, mais de trop loin : je n’ai pas l’expérience de Laurent !
C’est déjà le retour sur Saverne où on prend un train plus tard que celui prévu, car on a eu pas mal d’incidents, et on a aussi pris le temps.
Sortie de 1220 m de dénivelé (on ne les a pas sentis, sauf Lionnel) et 44.6 km. Comme d’habitude, les absents ont eu tort.

VTT Sickertkopf - 27 avril 2014
VTT Sickertkopf - 27 avril 2014
VTT Sickertkopf - 27 avril 2014
VTT Sickertkopf - 27 avril 2014
VTT Sickertkopf - 27 avril 2014
VTT Sickertkopf - 27 avril 2014
VTT Sickertkopf - 27 avril 2014
VTT Sickertkopf - 27 avril 2014
VTT Sickertkopf - 27 avril 2014
VTT Sickertkopf - 27 avril 2014
VTT Sickertkopf - 27 avril 2014
VTT Sickertkopf - 27 avril 2014
VTT Sickertkopf - 27 avril 2014
VTT Sickertkopf - 27 avril 2014
VTT Sickertkopf - 27 avril 2014
VTT Sickertkopf - 27 avril 2014
VTT Sickertkopf - 27 avril 2014

Rédigé par LS

Publié dans #vtt

Repost 0
Commenter cet article

Domi 28/04/2014 10:07

Hello, je mets aussi mon com' sur ce blog. Drôle de sortie, plein de chutes successives, du coup le rythme était super tranquille et nous avons profité des paysages environnants. Nous fûmes 9 inscrits ;) .... des abandons du matin de personnes qui n'ont pas cru.. ont hésité... et ont eu tort B) , car nous n'avons même pas sorti les impers.... voire avons ôté nos pulls Laurent a eu la sagesse de nous quitter.... mais il nous a manqué... pour le partage des victuailles (du luxe cette semaine avec champagne et caviar, Nadia a raison pour nos sorties, mais c'est nos petites jouissances.....) pour ses cris dans les montées, et certains l'ont regretté lors d'attaques de tiques! Un super parcours, et une journée de plaisirs partagés.

dédé 27/04/2014 22:58

j'allucine : je vous laisse seuls UNE fois et voila le résultat !! Lolo te faire plâtrer en pleines période de vacances : c'est un peu dommage .... allez courage !

Mat 27/04/2014 22:31

Ben alors Paul, tu es bien plus bavard ici que sur l'autre site ...
Que de chutes dites-donc ! J'ai l'impression que c'est plus en pratique "urban" sur bitume, béton, passerelles et bois que dans le naturel de la forêt que vous tombez.
Ton plâtre est joli Lolo, je souhaite que ce soit l'unique photo de ce genre sur le blog. Peut-être qu'un pèlerinage au mont Ste Odile serait bénéfique ? enfin ... j'dis ça j'dis rien
Bon rétablissement aux petits bobos et au plus gros de Lolo
A bientôt

Paul 27/04/2014 21:44

En sortant tu train, le temps est frais mais sec, le sol presque sec.
On a la scoumoune en début de sortie avec 3 grosses chutes dans les 5 premiers kilomètres :
- D’abord Paul167000 se prend une barrière dans un passage urbain (je n’ai pas vu).
- Puis Agnès oublie que les ponts en bois sont glissants après une pluie.
- Enfin Laurent tombe lourdement en arrière en franchissant la passerelle sur le canal. Pour lui c’est plus grave : sortie écourtée, et par la suite urgences et plâtre.
Les rescapés continuent. Paul167000 et Agnès font encore quelques figures, mais toujours avec le sourire (voir photos).
Pistes forestières et singles se succèdent jusqu’au sommet du Sickerkopf, où on décide de s’arrêter pour la pause.
Lionnel et Agnès se sont surpassés : foie gras et champagne. Et comme d’habitude : pain mosaïque, fromages, charcuteries, salades … Sans oublier les gâteaux de Domi et Agnès accompagnés de thé.
Le temps est un peu frais et on repart sans sieste.
On tombe sur la piste de descente de l’épreuve d’enduro de Dabo. Sur plus de 1 km : virages relevés, raidillons, tremplins, slaloms entre les arbres. Tout le monde a adoré.
On poursuit le parcours et on enchaine les montées et les descentes. Le soleil devient généreux et on s’octroie enfin une sieste au soleil.
On découvre des endroits sympathiques : la source Kessel, le sentier des bornes, le rocher du petit moulin. On tente les photos de groupe, mais de trop loin : je n’ai pas l’expérience de Laurent !
C’est déjà le retour sur Saverne où on prend un train plus tard que celui prévu, car on a eu pas mal d’incidents, et on a aussi pris le temps.
Sortie de 1220 m de dénivelé (on ne les a pas sentis, sauf Lionnel) et 44.6 km. Comme d’habitude, les absents ont eu tort.