VTT La Sapinière - 18 mai 2014

Publié le 18 Mai 2014

Distance : 37 km - Dénivelé : 1080 m

De Schirmeck à Mutzig.

Parcours : On démarre de Schirmeck, on passe par le château de Schirmeck, croix Walter, fontaine Léopold, la Sapinière, vallée de Barembach, Mullerplatz, Franzluhr, Grendelbruch, Hoderbusch, Winterhalde, Oberhof, Rosenwiller et Drei Spitze. On termine à Mutzig.

Trajet et profil.
Trajet et profil.

Trajet et profil.

La Sapinière est un peu le berceau du groupe VTT d’OVS. C’est Mouki qui a lancé le concept des sorties sur la journée, avec systématiquement barbecue à midi à la Sapinière. Par la suite, les itinéraires ont été plus variés.
Nous accueillons un petit nouveau, Gérard, recommandé par André. Il manque Fred qui rate le train, mais réapparait à la Sapinière.
Départ de Schirmeck, montée vers le château de Schirmeck, puis la Sapinière où nous arrivons peu avant midi. Le temps est ensoleillé et doux. Nous prenons le temps de faire du feu, et de partager l’apéro.
Outre Fred, il y a aussi Marie qui nous rejoint en voiture. Le repas est copieux, grillades arrosées de bon vin fourni par Lionnel, et nous décidons de reporter le dessert à plus tard.
Nous descendons direct de la Sapinière vers le val de Barembach. Le sentier se perd dans la forêt et nous laisse hors piste. Domi ne peut éviter une sorte de trou laissé par un arbre déraciné et chute assez fort. Bilan : un œil au beurre noir, un casque enfoncé, une entorse au petit doigt et des douleurs au cou et à l’épaule. Elle décide pourtant de poursuivre avec nous.
Nous montons à la Franzluhr, et redescendons vers Grendelbruch. Nous prenons le single vers Hoderbusch et rejoignons s’Verlorene Eck pour prendre le dessert. Le cake de Domi et le café italien concocté sur place par André sont excellents.
Le temps est toujours ensoleillé et chaud. Les sentiers sont roulants et pas trop techniques. Il y a un peu de boue par endroits. Nous rejoignons Rosenwiller et montons vers Drei Spitze. Le single serpente à travers la forêt vers Mutzig, que nous gagnons dans les temps pour prendre le train de 18h02.
Gérard semble enchanté de cette sortie, un peu assombrie pourtant par la chute de Domi. (Paulo)

Après 400m de dénivelé menés tambours battants, nous voici (déjà) arrivés au refuge de la Sapinière : au menu, amuse-gueules, barbecue, vin, fromages …
Après 400m de dénivelé menés tambours battants, nous voici (déjà) arrivés au refuge de la Sapinière : au menu, amuse-gueules, barbecue, vin, fromages …Après 400m de dénivelé menés tambours battants, nous voici (déjà) arrivés au refuge de la Sapinière : au menu, amuse-gueules, barbecue, vin, fromages …
Après 400m de dénivelé menés tambours battants, nous voici (déjà) arrivés au refuge de la Sapinière : au menu, amuse-gueules, barbecue, vin, fromages …Après 400m de dénivelé menés tambours battants, nous voici (déjà) arrivés au refuge de la Sapinière : au menu, amuse-gueules, barbecue, vin, fromages …

Après 400m de dénivelé menés tambours battants, nous voici (déjà) arrivés au refuge de la Sapinière : au menu, amuse-gueules, barbecue, vin, fromages …

Après la Sapinière, ça descend : boom de Domi dans un trou. Après ça remonte sec vers Franzluhr. Après la Sapinière, ça descend : boom de Domi dans un trou. Après ça remonte sec vers Franzluhr.
Après la Sapinière, ça descend : boom de Domi dans un trou. Après ça remonte sec vers Franzluhr. Après la Sapinière, ça descend : boom de Domi dans un trou. Après ça remonte sec vers Franzluhr. Après la Sapinière, ça descend : boom de Domi dans un trou. Après ça remonte sec vers Franzluhr.

Après la Sapinière, ça descend : boom de Domi dans un trou. Après ça remonte sec vers Franzluhr.

Quelques passages boueux et une pause dessert-café italien. On termine par le très beau single du chemin des sources.Quelques passages boueux et une pause dessert-café italien. On termine par le très beau single du chemin des sources.Quelques passages boueux et une pause dessert-café italien. On termine par le très beau single du chemin des sources.
Quelques passages boueux et une pause dessert-café italien. On termine par le très beau single du chemin des sources.Quelques passages boueux et une pause dessert-café italien. On termine par le très beau single du chemin des sources.

Quelques passages boueux et une pause dessert-café italien. On termine par le très beau single du chemin des sources.

Même pas en retard pour le train !

Même pas en retard pour le train !

Publié dans #vtt

Repost 0
Commenter cet article

Matthieu 20/05/2014 15:01

Cette journée était très belle, et étonnante dans sa formule "mini-matinée / Barbecue / Big-après-midi" !!

J'en profite pour vous dire que c'est TROP chouette de graver les sorties de Paul dans le marbre numérique de ce blog. Outre les photos, les cartes sont très utiles (par exemple, moi qui ai raté les lignes de la Lauter, je pourrai facilement m'y retrouver!).
MERCI !!!

Matthieu 20/05/2014 15:06

... et je peux voir que je n'ai fait QUE quatre sortie en 2014: trop peu!!! Vivement la fin de la saison de volley :)

gerard 20/05/2014 09:27

Salut tout le monde !!
Un grand merci à toutes l équipe !!! Superbe journée, accueille très sympas, rire et sourire plus que présent avec une sympathie de groupe !! Très angoissé de cette sortie la veille ! Je me suis régaler ; a bientôt si vous voulais encore de moi !!!Pour la prochaine Paul n est pas obliger de prendre c est 4 poumons !!2 ça suffiront !!!
Merci encore a tous le monde !!!!

Domi 19/05/2014 09:42

Un parcours magnifique, comme d'habitude. Cela faisait longtemps que je n'étais pas tombée, les probabilités étaient là.... pas mal d'égratignures, mais je n'ai pas réussi à battre les performances plâtres de nos amis. Prête à remonter la semaine prochaine. Une semaine pour me requinquer.
Que ne faut-il pas faire pour avoir une armada de beaux mecs musclés aux petits soins... qui me bichonnent... portent mon vélo.... vous avez été adorables!!!! Bravo André pour ce bon café italien, bravo à tous pour votre bonne humeur et voter gentillesse. Bisous...

dédé 18/05/2014 23:12

une grosse pensée pour Domi ..

Paul 18/05/2014 22:43

La Sapinière est un peu le berceau du groupe VTT d’OVS. C’est Mouki qui a lancé le concept des sorties sur la journée, avec systématiquement barbecue à midi à la Sapinière Par la suite, les itinéraires ont été plus variés.
Nous accueillons un petit nouveau, Gérard, recommandé par André. Il manque Fred qui rate le train, mais réapparait à la Sapinière.
Départ de Schirmeck, montée vers le château de Schirmeck, puis la Sapinière où nous arrivons peu avant midi. Le temps est ensoleillé et doux. Nous prenons le temps de faire du feu, et de partager l’apéro.
Outre Fred, il y a aussi Marie qui nous rejoint en voiture. Le repas est copieux, grillades arrosées de bon vin fourni par Lionnel, et nous décidons de reporter le dessert à plus tard.
Nous descendons direct de la Sapinière vers le val de Barembach. Le sentier se perd dans la forêt et nous laisse hors piste. Domi ne peut éviter une sorte de trou laissé par un arbre déraciné et chute assez fort. Bilan : un œil au beurre noir, un casque enfoncé, une entorse au petit doigt et des douleurs au cou et à l’épaule. Elle décide pourtant de poursuivre avec nous.
Nous montons à la Franzluhr, et redescendons vers Grendelbruch. Nous prenons le single vers Hoderbusch et rejoignons s’Verlorene Eck pour prendre le dessert. Le cake de Domi et le café italien concocté sur place par André sont excellents.
Le temps est toujours ensoleillé et chaud. Les sentiers sont roulants et pas trop techniques. Il y a un peu de boue par endroits. Nous rejoignons Rosenwiller et montons vers Drei Spitze. Le single serpente à travers la forêt vers Mutzig, que nous gagnons dans les temps pour prendre le train de 18h02.
Gérard semble enchanté de cette sortie, un peu assombrie pourtant par la chute de Domi.