Le Climont - 965 m

Publié le 31 Octobre 2014

Le Climont - 965 m

Il y a dans les Vosges, comme ailleurs, quelques montagnes à l'allure si caractéristique qu'on ne peut pas ne pas les reconnaître. Le Climont en fait partie.

En d'autres termes "Si tu reconnais pas le Climont, t'as vraiment l'air d'un ..."

Notez que cette maxime fonctionne aussi avec le Donon, le Grand Ballon, et tant d'autres monts… mais revenons à nos moutons.

Climont - Août 2012

Climont - Août 2012

Le Climont a une forme de trapèze : un sommet plat entouré de pentes abruptes. C'est d'ailleurs cette forme caractéristique qui lui donne son nom : "Clivus Mons" ou Clivemont : la montagne à la forme clivée. Reconnaissable de très loin, c'était un point de repère pour les Saulniers, ces marchands qui empruntaient la route du sel vers la plaine du Rhin.

Le Climont est un îlot de grès triasique, qui a résisté à l'érosion, peut-être parce qu'il était moins fissuré. Il culmine à 965 m. Le Club Vosgien y a érigé une tour en 1897, nommée Tour Julius en l'honneur d'un de ses présidents : Julius Euring.

Enfin, près du Climont se trouvent les sources de la Bruche, mais aussi de la Fave (qui se dirige vers St Dié) et du Giessen (qui s'écoule vers Sélestat).

Autrefois "montagne à vaches", il a été reboisé fin XIXe et début XXe par des résineux, qui ont acidifié le sol et fait disparaître de nombreuses espèces de plantes pour lesquelles le Climont était, jadis, réputé.

Tour Julius.

Tour Julius.

Le Climont - mai 2011 et octobre 2014.Le Climont - mai 2011 et octobre 2014.

Le Climont - mai 2011 et octobre 2014.

Rédigé par LS

Publié dans #culture, #sommet

Repost 0
Commenter cet article

Paul 01/11/2014 13:11

J'avais organisé une sortie VTT d'OVS là bas, ce devait être le 24/06/2011. Une froide journée d'été avec des bourrasques de pluie et de vent. On n'était pas nombreux : il y avait Fred, Félicie et moi. Le midi on s'était réfugiés tous les 3 sous un abri, enroulés dans une couverture de survie.
Le Climont n'est pas top en VTT : soit des pistes forestières encombrées de branchages, soit des singles ravagés avec beaucoup de portage même en descente.
De bons souvenirs tout de même ... d'une époque où Fred et Félicie s'appréciaient ...

LS 01/11/2014 17:16

C'est vrai que la descente du Climont est décevante : soit tu portes, soit tu empruntes de larges pistes forestières (sans branches en ce qui me concerne). Mais je n'avais pas souvenir d'être jamais monté là-haut et rien que pour ça, ça valait le coup.
Mais si le froid et la pluie s'en mêlent, difficile d'apprécier !