VTT Champs dans les haies - 7 juin 2015

Publié le 8 Juin 2015

Le parcours : 47 kms - 970 m dénivelé  Départ de Saales - Le Moulin de Bruche, Bas Climont, Le Fouchlrupt, La Blanche Pierre, Champs dans les Haies, La Honel, Col du Banc du Forestier, Villé, Neuve-Eglise, Dieffenbach au Val, Neubois, Huenelmuehl et Scherwiller.
Le parcours : 47 kms - 970 m dénivelé  Départ de Saales - Le Moulin de Bruche, Bas Climont, Le Fouchlrupt, La Blanche Pierre, Champs dans les Haies, La Honel, Col du Banc du Forestier, Villé, Neuve-Eglise, Dieffenbach au Val, Neubois, Huenelmuehl et Scherwiller.

Le parcours : 47 kms - 970 m dénivelé Départ de Saales - Le Moulin de Bruche, Bas Climont, Le Fouchlrupt, La Blanche Pierre, Champs dans les Haies, La Honel, Col du Banc du Forestier, Villé, Neuve-Eglise, Dieffenbach au Val, Neubois, Huenelmuehl et Scherwiller.

Pour cette sortie, nous nous sommes retrouvés à huit. Et oui, il y a eu des résiliations de dernière minute suite à des "déchirures" ou "luxations" des dernières sorties.

Petite pensée à ceux qui souffrent : DD : santé et bois une triple ... pour nous

                                                                Paul 1 670 000 qui nous a fait un super spectacle en Autriche

                                                              Mouki : qui est bloqué du dos (va falloir arrêter le saut de l'armoire)

Le départ s'est fait à travers un parcours fruitier .... Dommage ce n'était pas la saison des pommes, ni des poires ... mais des cerises, si ! Pas vues ! Déjà le nez dans le guidon, nous filons à vive allure vers le Climont.Le départ s'est fait à travers un parcours fruitier .... Dommage ce n'était pas la saison des pommes, ni des poires ... mais des cerises, si ! Pas vues ! Déjà le nez dans le guidon, nous filons à vive allure vers le Climont.Le départ s'est fait à travers un parcours fruitier .... Dommage ce n'était pas la saison des pommes, ni des poires ... mais des cerises, si ! Pas vues ! Déjà le nez dans le guidon, nous filons à vive allure vers le Climont.
Le départ s'est fait à travers un parcours fruitier .... Dommage ce n'était pas la saison des pommes, ni des poires ... mais des cerises, si ! Pas vues ! Déjà le nez dans le guidon, nous filons à vive allure vers le Climont.Le départ s'est fait à travers un parcours fruitier .... Dommage ce n'était pas la saison des pommes, ni des poires ... mais des cerises, si ! Pas vues ! Déjà le nez dans le guidon, nous filons à vive allure vers le Climont.
Le départ s'est fait à travers un parcours fruitier .... Dommage ce n'était pas la saison des pommes, ni des poires ... mais des cerises, si ! Pas vues ! Déjà le nez dans le guidon, nous filons à vive allure vers le Climont.Le départ s'est fait à travers un parcours fruitier .... Dommage ce n'était pas la saison des pommes, ni des poires ... mais des cerises, si ! Pas vues ! Déjà le nez dans le guidon, nous filons à vive allure vers le Climont.Le départ s'est fait à travers un parcours fruitier .... Dommage ce n'était pas la saison des pommes, ni des poires ... mais des cerises, si ! Pas vues ! Déjà le nez dans le guidon, nous filons à vive allure vers le Climont.

Le départ s'est fait à travers un parcours fruitier .... Dommage ce n'était pas la saison des pommes, ni des poires ... mais des cerises, si ! Pas vues ! Déjà le nez dans le guidon, nous filons à vive allure vers le Climont.

C'est après avoir passé en-dessous du Climont, que le titre de la sortie prend tout son sens. Nous avons laissé les prairies derrière nous et nous nous sommes frayés un chemin à travers les premières haies. Un super single en descendant vers le Fouchlrupt certes un peu humide par endroit... mais très ludique.C'est après avoir passé en-dessous du Climont, que le titre de la sortie prend tout son sens. Nous avons laissé les prairies derrière nous et nous nous sommes frayés un chemin à travers les premières haies. Un super single en descendant vers le Fouchlrupt certes un peu humide par endroit... mais très ludique.C'est après avoir passé en-dessous du Climont, que le titre de la sortie prend tout son sens. Nous avons laissé les prairies derrière nous et nous nous sommes frayés un chemin à travers les premières haies. Un super single en descendant vers le Fouchlrupt certes un peu humide par endroit... mais très ludique.

C'est après avoir passé en-dessous du Climont, que le titre de la sortie prend tout son sens. Nous avons laissé les prairies derrière nous et nous nous sommes frayés un chemin à travers les premières haies. Un super single en descendant vers le Fouchlrupt certes un peu humide par endroit... mais très ludique.

Agnès a même pris de la hauteur pour mieux visualiser le groupe
Agnès a même pris de la hauteur pour mieux visualiser le groupe

Agnès a même pris de la hauteur pour mieux visualiser le groupe

Après ce superbe single, nous sommes remontés sur les hauteurs de Steige vers le vieux pré où des amateurs de jeep, treillis et tentes faisaient un superbe méchoui. Après ce superbe single, nous sommes remontés sur les hauteurs de Steige vers le vieux pré où des amateurs de jeep, treillis et tentes faisaient un superbe méchoui. Après ce superbe single, nous sommes remontés sur les hauteurs de Steige vers le vieux pré où des amateurs de jeep, treillis et tentes faisaient un superbe méchoui.

Après ce superbe single, nous sommes remontés sur les hauteurs de Steige vers le vieux pré où des amateurs de jeep, treillis et tentes faisaient un superbe méchoui.

On a failli en perdre deux qui se sont attardés pour faire le plein d'eau ?

On a failli en perdre deux qui se sont attardés pour faire le plein d'eau ?

Ensuite, montée vers le Honel où un superbe point de vue nous attend. Mais d'abord, il faut le mériter et pour cela il faut grimper !Ensuite, montée vers le Honel où un superbe point de vue nous attend. Mais d'abord, il faut le mériter et pour cela il faut grimper !Ensuite, montée vers le Honel où un superbe point de vue nous attend. Mais d'abord, il faut le mériter et pour cela il faut grimper !
Ensuite, montée vers le Honel où un superbe point de vue nous attend. Mais d'abord, il faut le mériter et pour cela il faut grimper !Ensuite, montée vers le Honel où un superbe point de vue nous attend. Mais d'abord, il faut le mériter et pour cela il faut grimper !Ensuite, montée vers le Honel où un superbe point de vue nous attend. Mais d'abord, il faut le mériter et pour cela il faut grimper !

Ensuite, montée vers le Honel où un superbe point de vue nous attend. Mais d'abord, il faut le mériter et pour cela il faut grimper !

Quel soulagement d'arriver en haut du Honel et, en plus, il y a un superbe rocher où l'on peut choisir entre soleil et ombre ... Dégustation de salami bio, poivrons braisés à la coriandre, Pont l’évêque, Cake au chocolat, truffes au whisky et j'en passe !
Quel soulagement d'arriver en haut du Honel et, en plus, il y a un superbe rocher où l'on peut choisir entre soleil et ombre ... Dégustation de salami bio, poivrons braisés à la coriandre, Pont l’évêque, Cake au chocolat, truffes au whisky et j'en passe !

Quel soulagement d'arriver en haut du Honel et, en plus, il y a un superbe rocher où l'on peut choisir entre soleil et ombre ... Dégustation de salami bio, poivrons braisés à la coriandre, Pont l’évêque, Cake au chocolat, truffes au whisky et j'en passe !

Même sans couverts, Claude se débrouille ...

Même sans couverts, Claude se débrouille ...

Après la dinette, la causette, la bronzette, nous remontons sur nos vélos direction Villé. Au Calvaire, s'offre à nous un point de vue super sur le ... Val de Villé  bien sûr !
Après la dinette, la causette, la bronzette, nous remontons sur nos vélos direction Villé. Au Calvaire, s'offre à nous un point de vue super sur le ... Val de Villé  bien sûr !

Après la dinette, la causette, la bronzette, nous remontons sur nos vélos direction Villé. Au Calvaire, s'offre à nous un point de vue super sur le ... Val de Villé bien sûr !

Nous empruntons un sentier du Club Vosgien qui, soudain a disparu pour laisser place à un fourbi quasi infranchissable ! On a du couper les subventions à cette branche du CV ... ce qui n'est pas le cas de la végétation en tout cas !
Nous empruntons un sentier du Club Vosgien qui, soudain a disparu pour laisser place à un fourbi quasi infranchissable ! On a du couper les subventions à cette branche du CV ... ce qui n'est pas le cas de la végétation en tout cas !
Nous empruntons un sentier du Club Vosgien qui, soudain a disparu pour laisser place à un fourbi quasi infranchissable ! On a du couper les subventions à cette branche du CV ... ce qui n'est pas le cas de la végétation en tout cas !

Nous empruntons un sentier du Club Vosgien qui, soudain a disparu pour laisser place à un fourbi quasi infranchissable ! On a du couper les subventions à cette branche du CV ... ce qui n'est pas le cas de la végétation en tout cas !

A tel point, qu'il a fallu réparer non pas des chambres à air mais des mollets à l'air. Heureusement, il y a de l'air dans URGO et surtout qu'on en avait sur nous ! Mais ce n'est pas ça qui va arrêter notre Anne-Catherine, n'est-ce-pas ?

A tel point, qu'il a fallu réparer non pas des chambres à air mais des mollets à l'air. Heureusement, il y a de l'air dans URGO et surtout qu'on en avait sur nous ! Mais ce n'est pas ça qui va arrêter notre Anne-Catherine, n'est-ce-pas ?

La preuve ! Un peu plus loin le sentier est réapparu et on enchaîne avec une descente raide et elle l'a faite ainsi qu'Agnès. !
La preuve ! Un peu plus loin le sentier est réapparu et on enchaîne avec une descente raide et elle l'a faite ainsi qu'Agnès. !

La preuve ! Un peu plus loin le sentier est réapparu et on enchaîne avec une descente raide et elle l'a faite ainsi qu'Agnès. !

Après une descente vertigineuse vers Villé, nous avons fait une petite surprise à Claire-Lise. Accueil chaleureux, ravitaillement parfait avec des cannelés à la framboise et du jus de betteraves pommes. De quoi se requinquer ! Y en a même qui ont pris une douche ... magnifique non ? Je vous recommande chaudement cette adresse que vous soyez en détresse ou pas !

Après une descente vertigineuse vers Villé, nous avons fait une petite surprise à Claire-Lise. Accueil chaleureux, ravitaillement parfait avec des cannelés à la framboise et du jus de betteraves pommes. De quoi se requinquer ! Y en a même qui ont pris une douche ... magnifique non ? Je vous recommande chaudement cette adresse que vous soyez en détresse ou pas !

Avec beaucoup de mal, nous levons l'ancre de chez Claire-Lise direction Dieffenbach au Val. Là, nous attend un superbe petit sentier bucolique à travers les prés aux vaches, un sentier botanique où il faudra choisir : "lire les panneaux ou rouler sinon c'est droit dans l'arbre" !!!!! dixit Agnès
Avec beaucoup de mal, nous levons l'ancre de chez Claire-Lise direction Dieffenbach au Val. Là, nous attend un superbe petit sentier bucolique à travers les prés aux vaches, un sentier botanique où il faudra choisir : "lire les panneaux ou rouler sinon c'est droit dans l'arbre" !!!!! dixit Agnès
Avec beaucoup de mal, nous levons l'ancre de chez Claire-Lise direction Dieffenbach au Val. Là, nous attend un superbe petit sentier bucolique à travers les prés aux vaches, un sentier botanique où il faudra choisir : "lire les panneaux ou rouler sinon c'est droit dans l'arbre" !!!!! dixit Agnès
Avec beaucoup de mal, nous levons l'ancre de chez Claire-Lise direction Dieffenbach au Val. Là, nous attend un superbe petit sentier bucolique à travers les prés aux vaches, un sentier botanique où il faudra choisir : "lire les panneaux ou rouler sinon c'est droit dans l'arbre" !!!!! dixit Agnès
Avec beaucoup de mal, nous levons l'ancre de chez Claire-Lise direction Dieffenbach au Val. Là, nous attend un superbe petit sentier bucolique à travers les prés aux vaches, un sentier botanique où il faudra choisir : "lire les panneaux ou rouler sinon c'est droit dans l'arbre" !!!!! dixit Agnès

Avec beaucoup de mal, nous levons l'ancre de chez Claire-Lise direction Dieffenbach au Val. Là, nous attend un superbe petit sentier bucolique à travers les prés aux vaches, un sentier botanique où il faudra choisir : "lire les panneaux ou rouler sinon c'est droit dans l'arbre" !!!!! dixit Agnès

Joli petit étang mais que se cache-t-il en-dessous de ces lentilles d'eau ? On dirait des schnäcks ! Ce sont des gyrins espèce d'escargot qui flotte à la surface et qui plonge dès qu'il sent un danger ! Pas très rassurant comme gastéropode !Joli petit étang mais que se cache-t-il en-dessous de ces lentilles d'eau ? On dirait des schnäcks ! Ce sont des gyrins espèce d'escargot qui flotte à la surface et qui plonge dès qu'il sent un danger ! Pas très rassurant comme gastéropode !

Joli petit étang mais que se cache-t-il en-dessous de ces lentilles d'eau ? On dirait des schnäcks ! Ce sont des gyrins espèce d'escargot qui flotte à la surface et qui plonge dès qu'il sent un danger ! Pas très rassurant comme gastéropode !

Ouf ! Heureux d'avoir pu échapper aux monstres nautiques de ce circuit ludique au bord de l'eau, nous filons vers Scherwiller par Neubois et Huennelmuehl.

Ouf ! Heureux d'avoir pu échapper aux monstres nautiques de ce circuit ludique au bord de l'eau, nous filons vers Scherwiller par Neubois et Huennelmuehl.

Scherwiller participait à la 3e édition du "SLOW UP" d'Alsace de la route des vins. Nous n'avons pas pu résister à la tentation de nous arrêter pour déguster une bonne tarte flambée élaborée par le restaurant "La Couronne" agrémentée d'une bonne bière ! Mais un train nous attendait et il a fallu nous hâter afin de ne pas le rater ! En route donc vers Sélestat où se termine notre petit périple. Je vous dis à bientôt pour de nouvelles aventures à VTT !Scherwiller participait à la 3e édition du "SLOW UP" d'Alsace de la route des vins. Nous n'avons pas pu résister à la tentation de nous arrêter pour déguster une bonne tarte flambée élaborée par le restaurant "La Couronne" agrémentée d'une bonne bière ! Mais un train nous attendait et il a fallu nous hâter afin de ne pas le rater ! En route donc vers Sélestat où se termine notre petit périple. Je vous dis à bientôt pour de nouvelles aventures à VTT !

Scherwiller participait à la 3e édition du "SLOW UP" d'Alsace de la route des vins. Nous n'avons pas pu résister à la tentation de nous arrêter pour déguster une bonne tarte flambée élaborée par le restaurant "La Couronne" agrémentée d'une bonne bière ! Mais un train nous attendait et il a fallu nous hâter afin de ne pas le rater ! En route donc vers Sélestat où se termine notre petit périple. Je vous dis à bientôt pour de nouvelles aventures à VTT !

Rédigé par AA

Publié dans #vtt

Repost 0
Commenter cet article

Agnes 22/06/2015 20:55

Montage photos et commentaires : Top !
Bravo Aline !

aline 22/06/2015 23:12

Merci ça me fait un bien fou de faire celà. J'ai toujours adoré raconter des histoires.

dédé 12/06/2015 20:26

je répète mes amis, mais vraiment c'est un super article :)

aline 22/06/2015 23:13

Merci DD c'est grâce à toi ... enfin je peux m'exprimer :)

LS 12/06/2015 18:04

Ouah ! Un vrai roman photo ! Bravo Aline !

aline 22/06/2015 23:12

Oui et les acteurs c'est nous !

aline 12/06/2015 15:57

Merci ! heureuse que ça plaise.
J'ai fait une mise à jour aujourd'hui et j'ai enfin pu terminer.
C'est un peu fastidieux étant donné qu'Overblog a des difficultés avec l'insertion des images.

Paul 11/06/2015 17:21

Chouette reportage ... On revit la sortie ... Bravo au rédacteur !

aline 12/06/2015 15:58

Merci ! heureuse que ça plaise.
J'ai fait une mise à jour aujourd'hui et j'ai enfin pu terminer.
C'est un peu fastidieux étant donné qu'Overblog a des difficultés avec l'insertion des images