VTT BIVOUAC – 3 et 4 septembre 2016

Publié le 5 Septembre 2016

VTT BIVOUAC – 3 et 4 septembre 2016

Distance totale : 66 km - Dénivelé : 1870 m

J1 : 23 km - D+ 940m

J2 : 43 km - D+ 930m

Parcours : Urmatt, rocher du Falkenstein, champ du messin, Vieille Métairie, Champ du Feu, cascade de l’Andlau, Kreuzweg, col de Bellevue, Ungersberg, Bernstein, Dachfirst, rocher du Falkenstein 2, Sherwiller, Sélestat.

VTT BIVOUAC – 3 et 4 septembre 2016VTT BIVOUAC – 3 et 4 septembre 2016

Ce week-end-là, ayant besoin de rajouter une petite dose de nature à nos sorties VTT, Vincent, Olivier et moi décidons de prendre tente et duvets pour une petite nuit au Champ du Feu.

Chacun passe la matinée du samedi à empaqueter son barda, selon des styles bien différents : un peu de matos sur le vélo et sacs-à-dos légers pour Vincent et moi, et maxi-sac de 50l pour Olivier (même poids que sa monture !).

Départ dans l’après-midi pour une montée à un rythme plus que soutenu. Vincent est devant et imprime la cadence, tout en contenant Pantani qui serait bien capable de s’envoler malgré son sac, et moi plus loin derrière, je trime.

Pour les dernières centaines de mètres de D+, on est particulièrement motivés par la bière qui nous attend à la Rotlach. Fausse joie, l’auberge est fermée ! Fausse fausse joie, on nous sert quand même (concept de fermeture un peu souple). Olivier sort 3 bretzels de son sac énorme, et on se rendra compte tout au long du week-end qu’il porterait bien le surnom de Marie Poppin’s.

On recharge les bouteilles d’eau et on décolle pour une dernière montée direction le Champ du Feu. Il est 19h passé, ça commence à se rafraîchir. Sans en parler, chacun s’inquiète des conditions qu’on va trouver là-haut.
Le parcours (GR5) passe quelques minutes plus tard par la Vieille Métairie, et là, évidence pour tout le monde, c’est le lieu parfait pour s’arrêter pour la nuit. Pas besoin d’aller prendre le vent sur les Chaumes, ici on est à l’abri, il y a une source pour la toilette, un petit salon d’été devant une vue magnifique sur la plaine d’Alsace.

On installe le tarp avec quelques bouts de ficelle et deux branches, on se lave un peu, on allume le réchaud pour les yum-yum et au lit.

Photo de groupe, le (premier) rocher du Falkenstein, et notre palace pour la nuit.Photo de groupe, le (premier) rocher du Falkenstein, et notre palace pour la nuit.
Photo de groupe, le (premier) rocher du Falkenstein, et notre palace pour la nuit.Photo de groupe, le (premier) rocher du Falkenstein, et notre palace pour la nuit.

Photo de groupe, le (premier) rocher du Falkenstein, et notre palace pour la nuit.

Réveil à 6h30 pour observer le soleil se lever sur la Forêt Noire, c’est magnifique. Petit déj copieux (Pantani Poppin’s sort 3 chinois de son sac), on remballe et on décolle.

Dans la descente du Champ du Feu, après moins d’une heure de vélo, c’est la casse ! Celle qu’on ne peut pas prévoir, ni réparer : le triangle arrière du Sunn Kern de Vincent a explosé. Il rentrera prudemment par la route pour rejoindre la gare d’Andlau.

Olivier et moi continuons notre route, direction l’Ungersberg, dont la montée, qui aurait déjà été bien costaud en temps normal, est jonchée d’énormes troncs en travers. Descente sur un single magnifique mais très technique, puis on fait une pause (je suis à plat) au Teufelsloch. Pantani Poppins sort un brownie de son sac pour finir de nous requinquer.

On reprend notre avancée sur le GR5 jusqu’au château du Bernstein, puis on escalade le Dachfirst, dernière difficulté du jour, qui nous offrira un peu de crête et une superbe descente, bien technique aussi.

Le final sur la piste cyclable offre un spectacle étonnant et triste à la fois : une trentaine de gendarmes, agents de la sécurité civile et chiens pisteurs recherchent un homme disparu.

À Sélestat, une petite heure d’attente nous permet de se poser en terrasse pour notre retour à la civilisation.

Pour faire un petit bilan de ce week-end, c’est génial de pouvoir allier à une vraie sortie VTT (vécue à 120% aussi bien en montée qu’en descente) le moment magique d’un bivouac, le retour aux choses simples, une petite toilette vivifiante avec un brin d’eau fraîche, un repas sous les étoiles…

M.

À l'aube. Le soleil monte vite et nous offre une multitude de ciels différents pour accompagner notre café…
À l'aube. Le soleil monte vite et nous offre une multitude de ciels différents pour accompagner notre café…
À l'aube. Le soleil monte vite et nous offre une multitude de ciels différents pour accompagner notre café…
À l'aube. Le soleil monte vite et nous offre une multitude de ciels différents pour accompagner notre café…
À l'aube. Le soleil monte vite et nous offre une multitude de ciels différents pour accompagner notre café…
À l'aube. Le soleil monte vite et nous offre une multitude de ciels différents pour accompagner notre café…
À l'aube. Le soleil monte vite et nous offre une multitude de ciels différents pour accompagner notre café…

À l'aube. Le soleil monte vite et nous offre une multitude de ciels différents pour accompagner notre café…

Après le Champ du Feu et la source de l'Andlau, c'est la grosse casse. Bricolage rapide, repérage sur la carte, et Vincent rentre à Strasbourg. Heureusement, un autre triangle arrière (pièce réputée fragile sur ce modèle) l'attend déjà à la maison. Après le Champ du Feu et la source de l'Andlau, c'est la grosse casse. Bricolage rapide, repérage sur la carte, et Vincent rentre à Strasbourg. Heureusement, un autre triangle arrière (pièce réputée fragile sur ce modèle) l'attend déjà à la maison.
Après le Champ du Feu et la source de l'Andlau, c'est la grosse casse. Bricolage rapide, repérage sur la carte, et Vincent rentre à Strasbourg. Heureusement, un autre triangle arrière (pièce réputée fragile sur ce modèle) l'attend déjà à la maison. Après le Champ du Feu et la source de l'Andlau, c'est la grosse casse. Bricolage rapide, repérage sur la carte, et Vincent rentre à Strasbourg. Heureusement, un autre triangle arrière (pièce réputée fragile sur ce modèle) l'attend déjà à la maison. Après le Champ du Feu et la source de l'Andlau, c'est la grosse casse. Bricolage rapide, repérage sur la carte, et Vincent rentre à Strasbourg. Heureusement, un autre triangle arrière (pièce réputée fragile sur ce modèle) l'attend déjà à la maison.
Après le Champ du Feu et la source de l'Andlau, c'est la grosse casse. Bricolage rapide, repérage sur la carte, et Vincent rentre à Strasbourg. Heureusement, un autre triangle arrière (pièce réputée fragile sur ce modèle) l'attend déjà à la maison. Après le Champ du Feu et la source de l'Andlau, c'est la grosse casse. Bricolage rapide, repérage sur la carte, et Vincent rentre à Strasbourg. Heureusement, un autre triangle arrière (pièce réputée fragile sur ce modèle) l'attend déjà à la maison.

Après le Champ du Feu et la source de l'Andlau, c'est la grosse casse. Bricolage rapide, repérage sur la carte, et Vincent rentre à Strasbourg. Heureusement, un autre triangle arrière (pièce réputée fragile sur ce modèle) l'attend déjà à la maison.

Un vélo de 9kg c'est très léger! Un sac de 9kg c'est bien lourd!… On m'avait pourtant dit qu'un kilo de plume pesait la même chose qu'un kilo de plomb…

Un vélo de 9kg c'est très léger! Un sac de 9kg c'est bien lourd!… On m'avait pourtant dit qu'un kilo de plume pesait la même chose qu'un kilo de plomb…

L'Ungersberg vue de la Grande Bellevue - Haiku? - le sandwich recomposé - le Bernstein - et retour vers la civilisation…
L'Ungersberg vue de la Grande Bellevue - Haiku? - le sandwich recomposé - le Bernstein - et retour vers la civilisation…
L'Ungersberg vue de la Grande Bellevue - Haiku? - le sandwich recomposé - le Bernstein - et retour vers la civilisation…
L'Ungersberg vue de la Grande Bellevue - Haiku? - le sandwich recomposé - le Bernstein - et retour vers la civilisation…
L'Ungersberg vue de la Grande Bellevue - Haiku? - le sandwich recomposé - le Bernstein - et retour vers la civilisation…
L'Ungersberg vue de la Grande Bellevue - Haiku? - le sandwich recomposé - le Bernstein - et retour vers la civilisation…
L'Ungersberg vue de la Grande Bellevue - Haiku? - le sandwich recomposé - le Bernstein - et retour vers la civilisation…

L'Ungersberg vue de la Grande Bellevue - Haiku? - le sandwich recomposé - le Bernstein - et retour vers la civilisation…

Rédigé par Mat

Publié dans #vtt

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

dédé 02/10/2016 10:03

le message de Gégé a été lu et sera discuté dans le groupe dès que possible. merci de votre copréhension. Cdlt

Gégé 26/09/2016 12:17

Bonjour,
Concernant le bivouac à l'ancienne métairie, il y a un petit abri mais vous vous êtes installé près du chalet qui est une propriété PRIVEE !!! Si déjà vous passer les barrières pour violer la propriété d’autrui, vous seriez malins de ne pas en mettre des photos !
Ah ... les citadins à la campagne ...
cdlt

LS 05/09/2016 19:34

Joli article ! Magnifiques photos du lever de soleil !