VTT - semaine à Brand - jour 6

Publié le 4 Août 2017

Notre hébergement à Brand : l'hôtel garni Madrisa, de belle classe. Nous occupons presque tout le rez de chaussée.

Notre hébergement à Brand : l'hôtel garni Madrisa, de belle classe. Nous occupons presque tout le rez de chaussée.

La météo promet le soleil, mais le temps est bouché et la pluie tombe une bonne partie de la matinée. Agnès et Frank sont contrariés, ils plient bagages et partent vers d'autres cieux.

La pluie cesse enfin après 11 heures, nous enfourchons nos vélos et partons à l'assaut de la montagne.

Distance : 24 km - Dénivelé 1080 mDistance : 24 km - Dénivelé 1080 m

Distance : 24 km - Dénivelé 1080 m

En montant nous nous retrouvons dans les nuages, dans des conditions fraîches et humides. Nous faisons la pause déjeuner dans la salle hors sac d'une ferme qui vend de succulents produits laitiers.En montant nous nous retrouvons dans les nuages, dans des conditions fraîches et humides. Nous faisons la pause déjeuner dans la salle hors sac d'une ferme qui vend de succulents produits laitiers.

En montant nous nous retrouvons dans les nuages, dans des conditions fraîches et humides. Nous faisons la pause déjeuner dans la salle hors sac d'une ferme qui vend de succulents produits laitiers.

Au moment de repartir, le brouillard/crachin est toujours là. Valérie, Arnaud et Dédé décident de rebrousser chemin, on peut les comprendre. Il ne reste que 4 irréductibles à poursuivre le parcours.Au moment de repartir, le brouillard/crachin est toujours là. Valérie, Arnaud et Dédé décident de rebrousser chemin, on peut les comprendre. Il ne reste que 4 irréductibles à poursuivre le parcours.

Au moment de repartir, le brouillard/crachin est toujours là. Valérie, Arnaud et Dédé décident de rebrousser chemin, on peut les comprendre. Il ne reste que 4 irréductibles à poursuivre le parcours.

Les conditions s'améliorent ! Nous nous arrêtons longuement pour observer une famille de marmottes aussi curieuses que nous.Les conditions s'améliorent ! Nous nous arrêtons longuement pour observer une famille de marmottes aussi curieuses que nous.

Les conditions s'améliorent ! Nous nous arrêtons longuement pour observer une famille de marmottes aussi curieuses que nous.

La journée est bien avancée, nous choisissons un parcours assez court, presque le même que la veille.La journée est bien avancée, nous choisissons un parcours assez court, presque le même que la veille.

La journée est bien avancée, nous choisissons un parcours assez court, presque le même que la veille.

Nous refaisons le bike park. Nous prenons notre temps, nous passons et repassons aux mêmes endroits jusqu'à ce que nos sauts et nos trajectoires soient corrects..Nous refaisons le bike park. Nous prenons notre temps, nous passons et repassons aux mêmes endroits jusqu'à ce que nos sauts et nos trajectoires soient corrects..
Nous refaisons le bike park. Nous prenons notre temps, nous passons et repassons aux mêmes endroits jusqu'à ce que nos sauts et nos trajectoires soient corrects..Nous refaisons le bike park. Nous prenons notre temps, nous passons et repassons aux mêmes endroits jusqu'à ce que nos sauts et nos trajectoires soient corrects..
Nous refaisons le bike park. Nous prenons notre temps, nous passons et repassons aux mêmes endroits jusqu'à ce que nos sauts et nos trajectoires soient corrects..Nous refaisons le bike park. Nous prenons notre temps, nous passons et repassons aux mêmes endroits jusqu'à ce que nos sauts et nos trajectoires soient corrects..

Nous refaisons le bike park. Nous prenons notre temps, nous passons et repassons aux mêmes endroits jusqu'à ce que nos sauts et nos trajectoires soient corrects..

Le soleil se montre franchement sur la fin de la sortie.Le soleil se montre franchement sur la fin de la sortie.

Le soleil se montre franchement sur la fin de la sortie.

De retour à l'hotel, nous avons le magnifique spectacle du soleil couchant sur les sommets. Malheurement, le lendemain il faut rentrer.

De retour à l'hotel, nous avons le magnifique spectacle du soleil couchant sur les sommets. Malheurement, le lendemain il faut rentrer.

Repost 0
Commenter cet article