Publié le 30 Août 2014

VTT Roche Mère Henry - 31 août 2014

Distance : 34 km - Dénivelé : 930 m

De Saales à Etival-Clairefontaine.

Parcours : Saales, La Grande Fosse, Châtas, St Maurice, La Petite Raon, Loge des Gardes, Les 4 Bans, roche Mère Henry, monument Sartorio, croix de Malefosse, roche des Lanceux, roche de la Balance, Haute Murée, Haute Pierre, Etival-Clairefontaine.

VTT Roche Mère Henry - 31 août 2014
VTT Roche Mère Henry - 31 août 2014

Belle sortie du côté de Senones. A Saales (sur bitume) et surtout après la Grande Fosse (sur chemin forestier), ça monte tout de suite assez sec. Mais ensuite, ça descend tranquillement : on se perdra un peu dans les ronces et sous les sapins, et c'est comme ça qu'on trouvera un joli coin à champignons et que l'on ramènera plein de pieds-de-moutons !

Après un pique-nique copieux (le gâteau au chocolat de GG était consistant !), on monte à la Roche Mère Henry, et à partir de là, on reste sur la crête : c'est parfois roulant, parfois non, mais toujours joli (beaucoup de rochers, de vestiges de 14-18 aussi …).

On termine par un joli single qui descend sur Moyenmoutier, d'où une piste cyclable nous emmène jusqu'à Etival-Clairefontaine (oui, comme les cahiers, et pour cause !)

Début un peu humide … Mouki en profite pour nous montrer son arme anti-pluie.Début un peu humide … Mouki en profite pour nous montrer son arme anti-pluie.Début un peu humide … Mouki en profite pour nous montrer son arme anti-pluie.

Début un peu humide … Mouki en profite pour nous montrer son arme anti-pluie.

Châtas. Agnès trouve qu'elle n'a pas les pieds assez mouillés ...Châtas. Agnès trouve qu'elle n'a pas les pieds assez mouillés ...

Châtas. Agnès trouve qu'elle n'a pas les pieds assez mouillés ...

Découverte d'un coin à pieds-de-moutons … l'automne s'annonce riche en champignons !
Découverte d'un coin à pieds-de-moutons … l'automne s'annonce riche en champignons !

Découverte d'un coin à pieds-de-moutons … l'automne s'annonce riche en champignons !

Pique-nique avant de monter à la roche Mère Henry.Pique-nique avant de monter à la roche Mère Henry.

Pique-nique avant de monter à la roche Mère Henry.

Roche Mère Henry.
Roche Mère Henry.
Roche Mère Henry.

Roche Mère Henry.

Jusqu'à la roche des Lanceux, c'est assez roulant. Joli chemin dans les fougères. Jusqu'à la roche des Lanceux, c'est assez roulant. Joli chemin dans les fougères. Jusqu'à la roche des Lanceux, c'est assez roulant. Joli chemin dans les fougères.
Jusqu'à la roche des Lanceux, c'est assez roulant. Joli chemin dans les fougères. Jusqu'à la roche des Lanceux, c'est assez roulant. Joli chemin dans les fougères.

Jusqu'à la roche des Lanceux, c'est assez roulant. Joli chemin dans les fougères.

Après, il y a parfois un peu de portage ...
Après, il y a parfois un peu de portage ...
Après, il y a parfois un peu de portage ...
Après, il y a parfois un peu de portage ...
Après, il y a parfois un peu de portage ...

Après, il y a parfois un peu de portage ...

Gare d'Etival-Clairefontaine … Ah ! tout s'explique !

Gare d'Etival-Clairefontaine … Ah ! tout s'explique !

Voir les commentaires

Rédigé par LS

Publié dans #vtt

Repost 0

Publié le 24 Août 2014

Distance : ??? - Dénivelé : ???

De Bourg-Bruche à Sélestat

Parcours : ??? pas très clair ! Nous sommes passés par le col de la Charbonnière, le col de l'Ungersberg, le château du Bernstein … On attend la trace GPS pour éclaircir tout ça !

Une sortie VTT transformée … en course d'orientation !

Une sortie VTT transformée … en course d'orientation !

Tout d'abord, un grand merci à Mouki et Paul B. pour avoir assuré l'intérim et préparé cette sortie. Même si l'on a un peu perdu notre sens de l'orientation, même si certains ont un peu perdu patience, on s'est comme d'habitude bien marrés et tout le monde est bien rentré chez soi (avec 2h de retard sur l'horaire prévu, certes …)

De quoi mesurer aussi l'ampleur du travail de préparation hebdomadaire de Paulo … respect !

A peine sortis de la gare, un automobiliste nous arrête : ne montez pas par là, c'est pas le bon chemin !

A peine sortis de la gare, un automobiliste nous arrête : ne montez pas par là, c'est pas le bon chemin !

Joli début de parcours jusqu'à Colroy-la-Roche.
Joli début de parcours jusqu'à Colroy-la-Roche.
Joli début de parcours jusqu'à Colroy-la-Roche.
Joli début de parcours jusqu'à Colroy-la-Roche.

Joli début de parcours jusqu'à Colroy-la-Roche.

Après, ça monte sec !Après, ça monte sec !

Après, ça monte sec !

Très joli coin au-dessus de Bellefosse.Très joli coin au-dessus de Bellefosse.
Très joli coin au-dessus de Bellefosse.Très joli coin au-dessus de Bellefosse.

Très joli coin au-dessus de Bellefosse.

On aura du mal à le trouver, mais on y arrivera : pique-nique près du col de la Charbonnière.
On aura du mal à le trouver, mais on y arrivera : pique-nique près du col de la Charbonnière.
On aura du mal à le trouver, mais on y arrivera : pique-nique près du col de la Charbonnière.

On aura du mal à le trouver, mais on y arrivera : pique-nique près du col de la Charbonnière.

Entre la Charbonnière et le Bernstein, on aura beaucoup discuté du chemin à prendre, tergiversé entre le GPS et la carte IGN. Peu de singles, beaucoup de chemins forestiers.
Entre la Charbonnière et le Bernstein, on aura beaucoup discuté du chemin à prendre, tergiversé entre le GPS et la carte IGN. Peu de singles, beaucoup de chemins forestiers.
Entre la Charbonnière et le Bernstein, on aura beaucoup discuté du chemin à prendre, tergiversé entre le GPS et la carte IGN. Peu de singles, beaucoup de chemins forestiers.

Entre la Charbonnière et le Bernstein, on aura beaucoup discuté du chemin à prendre, tergiversé entre le GPS et la carte IGN. Peu de singles, beaucoup de chemins forestiers.

Finalement, la sortie se terminera par un joli single (bien mérité). Pour certains d'entre-nous, trouver Sélestat a aussi été une sacrée aventure !
Finalement, la sortie se terminera par un joli single (bien mérité). Pour certains d'entre-nous, trouver Sélestat a aussi été une sacrée aventure !

Finalement, la sortie se terminera par un joli single (bien mérité). Pour certains d'entre-nous, trouver Sélestat a aussi été une sacrée aventure !

Voir les commentaires

Rédigé par LS

Publié dans #vtt

Repost 0

Publié le 17 Août 2014

voici un dessert très simple à réaliser, et qui peut être agrémenté de beaucoup de manières

pour 12 à 14 ramequins individuels

1 l de crème fraîche fluide

100 g de sucre

2 gousses de vanille

agar-agar ou gélatine (dosage écrit sur le paquet)

faire bouillir le mélange crème+sucre+vanille en mélangeant souvent

dès l'ébullition retirer du feu, ajouter le gélifiant. Mélanger encore 2 mn.

verser dans les ramequins. Une fois refroidis, laisser au frigo au moins 2 heures.

après cela vous pouvez accommoder (décorer) vos ramequins avec des fruits par ex.

Voici une idée : une couche de spéculos écrasé, puis une cuiller à soupe de coulis, puis qqs morceaux de fruits

Voir les commentaires

Publié dans #recette, #dessert

Repost 0

Publié le 16 Août 2014

Distance : 35 km - Dénivelé : 1090 m.

De Saverne à Ingwiller.

Parcours : Eckartswiller, chapelle Saint Michel, Huhnerfelsen, Daubenschlag (château du Warthenberg), Kugelberg, château du Herrenstein, Breithal, Weiterswiller, Sparsbach et Schwindelberg. Retour sur Ingwiller.

Sortie ensoleillée. Pas de montée de folie, de jolies forêts, du sol gréseux triasique, une bonne ambiance, bref une sympathique sortie qui au final fait quand même son km de dénivelé, de quoi bien dormir donc.

VTT Daubenschlag - 17 août 2014
VTT Daubenschlag - 17 août 2014
Montée sans histoire, avec notamment une voie romaine.Montée sans histoire, avec notamment une voie romaine.Montée sans histoire, avec notamment une voie romaine.

Montée sans histoire, avec notamment une voie romaine.

Halte repas au Daubenschlag : Chris a quelque mal à redescendre en escalade arrière :-DHalte repas au Daubenschlag : Chris a quelque mal à redescendre en escalade arrière :-D
Halte repas au Daubenschlag : Chris a quelque mal à redescendre en escalade arrière :-DHalte repas au Daubenschlag : Chris a quelque mal à redescendre en escalade arrière :-DHalte repas au Daubenschlag : Chris a quelque mal à redescendre en escalade arrière :-D

Halte repas au Daubenschlag : Chris a quelque mal à redescendre en escalade arrière :-D

Passages délicats : souvent sans accros, parfois avec bobo :-( Passages délicats : souvent sans accros, parfois avec bobo :-(

Passages délicats : souvent sans accros, parfois avec bobo :-(

Les ruines du Herrenstein.Les ruines du Herrenstein.

Les ruines du Herrenstein.

Pause chevaline : ces braves bêtes sont venues observer les cavaliers du 21ème siècle.Pause chevaline : ces braves bêtes sont venues observer les cavaliers du 21ème siècle.
Pause chevaline : ces braves bêtes sont venues observer les cavaliers du 21ème siècle.Pause chevaline : ces braves bêtes sont venues observer les cavaliers du 21ème siècle.

Pause chevaline : ces braves bêtes sont venues observer les cavaliers du 21ème siècle.

La halte finale juste avant le train permet de faire le dernier sort au must chocolaté de Domi.La halte finale juste avant le train permet de faire le dernier sort au must chocolaté de Domi.

La halte finale juste avant le train permet de faire le dernier sort au must chocolaté de Domi.

Voir les commentaires

Rédigé par AS

Publié dans #vtt

Repost 0

Publié le 9 Août 2014

Distance : 27 km - Dénivelé : 1120 m

De Metzeral à Wesserling.

Parcours : Schnepfenriedwasen, col du Platerwaesel, Nonselkopf, Lauchenkopf, Breitfirst, Jungfrauenkopf et le Markstein. Retour sur Wesserling.

 

Soyons honnêtes, nous étions quelques uns à appréhender cette sortie courte mais avec un dénivelé conséquent : en fait la montée s'est très bien passée; très peu de portage, même si l'effort était au rendez-vous.

La vue depuis les cîmes de ces hauts monts des Vosges était vraiment grandiose et nous en avons profité entre le Nonenkopf, le Lauchenkopf et pour finir le Jungfrauenkopf.

Nous avons eu droit à une section de singles de descente absolument magnifiques : single en forêt, un peu technique avec des pierres roulantes, des virages serrés, et des parties bien roulantes également; un pur plaisir. Quelques chutes sans bobos de Patou et Gégé. La Gopro pourra en témoigner. Nous avons eu de la chance côté météo.

Un repas convivial comme d'habitude, avec une mention spéciale pour le gâteau de la femme de Gégé : délicieux !!!

VTT Markstein - 10 août 2014
VTT Markstein - 10 août 2014
La montée : quelques passages de poussée, mais dans l'ensemble roulant.
La montée : quelques passages de poussée, mais dans l'ensemble roulant.La montée : quelques passages de poussée, mais dans l'ensemble roulant.
La montée : quelques passages de poussée, mais dans l'ensemble roulant.La montée : quelques passages de poussée, mais dans l'ensemble roulant.
La montée : quelques passages de poussée, mais dans l'ensemble roulant.La montée : quelques passages de poussée, mais dans l'ensemble roulant.La montée : quelques passages de poussée, mais dans l'ensemble roulant.

La montée : quelques passages de poussée, mais dans l'ensemble roulant.

Le repas, puis la traditionnelle sieste ...Le repas, puis la traditionnelle sieste ...Le repas, puis la traditionnelle sieste ...

Le repas, puis la traditionnelle sieste ...

Après le repas, c'est la montée vers les '1300'; il faut les mériter : certaines montées sont costauds.Après le repas, c'est la montée vers les '1300'; il faut les mériter : certaines montées sont costauds.
Après le repas, c'est la montée vers les '1300'; il faut les mériter : certaines montées sont costauds.Après le repas, c'est la montée vers les '1300'; il faut les mériter : certaines montées sont costauds.

Après le repas, c'est la montée vers les '1300'; il faut les mériter : certaines montées sont costauds.

En haut du Markstein, Christian entame une conversation avec quelques vaches qui n'en demandaient pas tant : les autres assistent quelque peu amusés à ce dialogue du troisième type..En haut du Markstein, Christian entame une conversation avec quelques vaches qui n'en demandaient pas tant : les autres assistent quelque peu amusés à ce dialogue du troisième type..En haut du Markstein, Christian entame une conversation avec quelques vaches qui n'en demandaient pas tant : les autres assistent quelque peu amusés à ce dialogue du troisième type..

En haut du Markstein, Christian entame une conversation avec quelques vaches qui n'en demandaient pas tant : les autres assistent quelque peu amusés à ce dialogue du troisième type..

Un dernier coup d'oeil au paysage avant la descente.

Un dernier coup d'oeil au paysage avant la descente.

La descente : quelques chutes sans gravité. Superbes singles techniques et roulants. La descente : quelques chutes sans gravité. Superbes singles techniques et roulants.
La descente : quelques chutes sans gravité. Superbes singles techniques et roulants. La descente : quelques chutes sans gravité. Superbes singles techniques et roulants.
La descente : quelques chutes sans gravité. Superbes singles techniques et roulants. La descente : quelques chutes sans gravité. Superbes singles techniques et roulants.

La descente : quelques chutes sans gravité. Superbes singles techniques et roulants.

Voir les commentaires

Rédigé par AS

Publié dans #vtt

Repost 0

Publié le 3 Août 2014

Distance : 37.9 km - Dénivelé : 1310 m.

Circuit au départ de Achern.

Parcours : Sasbach, Hohritt, Breitenbrunnen, Hornisgrinde (1163 m), Mummelsee, Hohfelsen, Ruine Brigittenschloss, Kammet et Kappelrodeck. Retour sur Achern.

Ma fois cette sortie avait tout d'une sortie inhabituelle :

- d'abord nous avions 5 filles dans les starting blocks, ou plutôt dans les pédales automatiques. Une sortie pleine de promesses donc.

- ensuite, nous perdons 2 de nos éléments masculins les plus fidèles à la correspondance de Appenweier. Pas vus, pas pris, pas sortis du train : 'pfuitt' l'évaporation totale. Que leur est-il arrivé ? j'espère qu'une âme prolixe prendra sa plume et nourrira un commentaire là-dessus ...

- enfin, Paul4563728 nous abandonne pour ennui technique juste après le repas.

Bref, Paulo et Dédé se sont retrouvés comme des coqs en pâte dans la deuxième partie de la balade. Mais tout s'est bien passé :-D. Les paysages de la forêt noire étaient magnifiques.

La météo a été avec nous jusqu'à 17h, puis le ciel s'est lâché; emportés par leur fuite en avant Dédé et Aline ont fait un tout droit et raté un single; nous avions 15 minutes d'avance. Du coup halte dans un verger de mirabelles où les branches avaient cassé sous le poids des fruits ... une abondance qui a ravi Anne Cath !

Enfin retour sous une pluie battante à la gare de Achern.

VTT Hornisgrinde (Allemagne) - 3 aout 2014
VTT Hornisgrinde (Allemagne) - 3 aout 2014
sortie du train, tout le monde est prêt ! après 150m de montée, à la sortie d'un village : première halte autour d'une fontaine garnie de boissons un peu alcoolisées; Aline apprécie. Dernière halte avant la montée: petit hôtel de la Vierge.sortie du train, tout le monde est prêt ! après 150m de montée, à la sortie d'un village : première halte autour d'une fontaine garnie de boissons un peu alcoolisées; Aline apprécie. Dernière halte avant la montée: petit hôtel de la Vierge.
sortie du train, tout le monde est prêt ! après 150m de montée, à la sortie d'un village : première halte autour d'une fontaine garnie de boissons un peu alcoolisées; Aline apprécie. Dernière halte avant la montée: petit hôtel de la Vierge.sortie du train, tout le monde est prêt ! après 150m de montée, à la sortie d'un village : première halte autour d'une fontaine garnie de boissons un peu alcoolisées; Aline apprécie. Dernière halte avant la montée: petit hôtel de la Vierge.

sortie du train, tout le monde est prêt ! après 150m de montée, à la sortie d'un village : première halte autour d'une fontaine garnie de boissons un peu alcoolisées; Aline apprécie. Dernière halte avant la montée: petit hôtel de la Vierge.

que de filles aujourd'hui !  Paul est aux anges. Il ne sait pas ce qui l'attend ....que de filles aujourd'hui !  Paul est aux anges. Il ne sait pas ce qui l'attend ....
que de filles aujourd'hui !  Paul est aux anges. Il ne sait pas ce qui l'attend ....que de filles aujourd'hui !  Paul est aux anges. Il ne sait pas ce qui l'attend ....

que de filles aujourd'hui ! Paul est aux anges. Il ne sait pas ce qui l'attend ....

repas à la croisée des chemins.. convivialité, partage, qualité .. que du bonheurrepas à la croisée des chemins.. convivialité, partage, qualité .. que du bonheurrepas à la croisée des chemins.. convivialité, partage, qualité .. que du bonheur

repas à la croisée des chemins.. convivialité, partage, qualité .. que du bonheur

faîte de notre balade : le Hornisgrinde avec son antenne puis sa tour (de guet?) de 7 mètres. Nous ne sommes déjà plus que 7 : 3 pertes masculines !faîte de notre balade : le Hornisgrinde avec son antenne puis sa tour (de guet?) de 7 mètres. Nous ne sommes déjà plus que 7 : 3 pertes masculines !faîte de notre balade : le Hornisgrinde avec son antenne puis sa tour (de guet?) de 7 mètres. Nous ne sommes déjà plus que 7 : 3 pertes masculines !
faîte de notre balade : le Hornisgrinde avec son antenne puis sa tour (de guet?) de 7 mètres. Nous ne sommes déjà plus que 7 : 3 pertes masculines !faîte de notre balade : le Hornisgrinde avec son antenne puis sa tour (de guet?) de 7 mètres. Nous ne sommes déjà plus que 7 : 3 pertes masculines !

faîte de notre balade : le Hornisgrinde avec son antenne puis sa tour (de guet?) de 7 mètres. Nous ne sommes déjà plus que 7 : 3 pertes masculines !

le château de Brigitte : c'est là qu'on a compris qu'on allait y passer ... je parle de la pluie bien évidemment !le château de Brigitte : c'est là qu'on a compris qu'on allait y passer ... je parle de la pluie bien évidemment !le château de Brigitte : c'est là qu'on a compris qu'on allait y passer ... je parle de la pluie bien évidemment !

le château de Brigitte : c'est là qu'on a compris qu'on allait y passer ... je parle de la pluie bien évidemment !

fin de cette balade mémorable : une halte dans un verger de mirabelles, puis une descente sous la pluie, et enfin une arrivée à la gare de Achern, mouillés mais happy !fin de cette balade mémorable : une halte dans un verger de mirabelles, puis une descente sous la pluie, et enfin une arrivée à la gare de Achern, mouillés mais happy !
fin de cette balade mémorable : une halte dans un verger de mirabelles, puis une descente sous la pluie, et enfin une arrivée à la gare de Achern, mouillés mais happy !

fin de cette balade mémorable : une halte dans un verger de mirabelles, puis une descente sous la pluie, et enfin une arrivée à la gare de Achern, mouillés mais happy !

Voir les commentaires

Rédigé par AS

Publié dans #vtt

Repost 0

Publié le 29 Juillet 2014

Lac Vert ou lac de Soultzeren

C'est un lac glaciaire à l'origine. Jacques Hartmann, en 1835, a fait construire un barrage pour avoir une réserve d'eau pour ses usines.

De fin juin à fin juillet, la multiplication rapide d'une algue verte donne sa couleur, et son nom, au Lac Vert.

Lac Vert - juillet 2014

Lac Vert - juillet 2014

Voir les commentaires

Rédigé par LS

Publié dans #culture, #lac

Repost 0

Publié le 29 Juillet 2014

Vite fait, facile à faire, et délicieux.

Ingrédients

- 200 g de chocolat

- 100 g de beurre

- 100 g de sucre

- 5 oeufs

- 4 cuillerées à soupe rases de farine

Recette

- Faire fondre le chocolat et le beurre.

- Rajouter les jaunes d'oeufs.

- Mélanger avec le sucre et la farine.

- Battre les blancs en neige et les rajouter.

- Au four, dans un plat à cake, 180°C, 20 minutes.

Voir les commentaires

Rédigé par LS

Publié dans #recette, #dessert, #chocolat

Repost 0

Publié le 29 Juillet 2014

Lac des Truites - 1061 m

C'est le plus haut lac des Vosges (1061 m).

Il porte deux noms : lac du Forlet ou lac des Truites. Son nom viendrait d'une confusion : à l'origine, il s'appelait lac du Foehrlé (de "Föhre" signifiant "pin"). Nom déformé en Forlen puis Forellen ("truites" en allemand). Ceci dit, les abbés de Muhrbach en avaient fait un vivier à truites.

C'est à l'origine un lac glaciaire devenu une tourbière. Une digue aménagée vers 1835 et des travaux pour curer le lac vers 1850 ont "ressuscité" le lac (pour des besoins industriels et pour réguler le débit de la Fecht).

Lac des truites - juillet 2014
Lac des truites - juillet 2014

Lac des truites - juillet 2014

Voir les commentaires

Rédigé par LS

Publié dans #culture, #lac

Repost 0

Publié le 26 Juillet 2014

Etes-vous plutôt grès triasique ou granit carboniférique ?

Quand Paulo nous a proposé la sortie VTT au Hornisgrinde, il était précisé que ce sommet du Nord de la Forêt Noire était en " grès triasique ". Ce qui a déclenché un tas de commentaires entre érudition et humour :

" Du grès triasique ... ben voyons ! Et du sable quadratique ... ou du calcaire sexaplique ...voire même du granit octoplasmique … Euh, ça n'abime pas les pneus au moins ? " (André)

" Non, mais ça use les plaquettes si le temps est pluvieux. Tu préférerais du grès du permien ou du jurassique la prochaine fois ? " (Paulo)

Alors je n'ai pas pu m'en empêcher, je suis allé regarder ça de plus près. Et j'ai appris des tas de choses sur la formation des Vosges !

Allez, on s'accroche, c'est parti pour de la géologie !

Comment se sont formées les Vosges ?

Le Massif Vosgien date du Carbonifère, il y a 360 millions d'années, il fait partie de la chaîne hercynienne (grosse chaîne de montagnes créée par la collision de 2 continents de l'époque, pas les mêmes qu'aujourd'hui …). Ce sont des roches magmatiques et granitiques (le voilà, le granit carboniférique)

Allez, un petit rappel sur l'échelle des temps géologiques :

Comment se sont formées les Vosges ?

L'érosion va araser tout ça pendant les 50 millions d'années que durera le Permien, ce qui fait qu'il y a 250 millions d'années, il ne reste qu'une pénéplaine (plaine vaguement ondulée).

Pendant le Trias (entre -250 MA et -200 MA), la région devient une plaine deltaïque en bordure de mer, puis est submergée par la mer, et des tas de sédiments se déposent (gravier, sable, calcaire …) : c'est ce qui donnera le grès rose (mais oui, le fameux grès triasique). Les dépôts de sédiments continueront au Jurassique (-200 MA à -150 MA).

Granit et grès des Vosges.Granit et grès des Vosges.

Granit et grès des Vosges.

La mer se retire pendant le Crétacé (-150 MA à - 50 MA) et l'érosion reprend (au revoir le grès jurassique …).

Mais voici qu'il y a 50 millions d'années, au début du Paléogène, les Alpes apparaissent, à cause de mouvements tectoniques qui ont comme conséquence secondaire de soulever le vieux massif hercynien jusqu'à 3000m : le centre du massif s'effondre, créant à l'ouest les Vosges et à l'Est la Forêt Noire. Entre les deux, la future plaine rhénane.

Enfin, au Quaternaire (il y a 3 millions d'années), les glaciers vont terminer le travail d'érosion. Comme il y en a plus dans les Vosges du Sud, qui sont plus élevées, l'érosion sera plus importante et laissera apparaître le vieux socle granitique. Alors que les Vosges du Nord conserveront leur couche de grès rose triasique.

source : www.mur-païen.fr

source : www.mur-païen.fr

Rocher de grès, socle du château du Falkentein - Vosges du Nord

Rocher de grès, socle du château du Falkentein - Vosges du Nord

Petit rocher de granit, près du Hohneck - Vosges du Sud

Petit rocher de granit, près du Hohneck - Vosges du Sud

Voilà pourquoi on distingue les Hautes Vosges (ou Vosges cristallines) des Vosges du Nord (ou Vosges gréseuses).

Voilà pourquoi on doit changer nos plaquettes de freins à chaque fois (ou presque) qu'on fait une sortie dans les Vosges du Nord. Bon gré, mal gré.

Voir les commentaires

Rédigé par LS

Publié dans #culture, #rocher, #sommet

Repost 0