Articles avec #vtt tag

Publié le 11 Septembre 2017

VTT Steiniges Eck - 10 septembre 2017
Distance : 62 km. Dénivelé : 1450 mDistance : 62 km. Dénivelé : 1450 m

Distance : 62 km. Dénivelé : 1450 m

Parcours : Appenweier, Zusenhofen, Oberkirch, Schlosshof, Schwalbenstein, Spitzenberg, Geiersgrund, Ottenhöfen, Hagenbruck, Grimmerswald, Steiniges Eck (834 m), Katzenstein, Gaishölle, Gummeneck et Blumberg. Achern ...  Appenweier.

La journée est un peu fraiche, le ciel un peu couvert : mais c'est donc normal, nous sommes en septembre, m'enfin .. Dès la sortie d'Appenweier, que nous commençons à connaître, nous longeons pendant quelques kilomètres les vergers allemands, très riches en fruits de toutes sortes : framboises sur le retour, quetsches, pommes et poires, etc... L'occasion d'une (petite) halte gourmette. Puis nous commençons à monter au milieu des vignes et enfin entrons dans la forêt. Nous passons devant un château que nous aurions bien visité, si nous n'étions pas tombé sur un groupe de touristes farouchement opposés à toute approche de notre part; on continue donc. Arrivés sur la crête nous voyons la vallée : superbe. Nous continuons la route, croisons même deux ânes sur le chemin, et nous arrêtons dans une magnifique pré pour le déjeuner, profitant du soleil, et bien sûr en terminant avec une petite sieste :).

Après le repas nous descendons un peu, à travers les herbes hautes aussi, histoire de nous rappeler que c'est Paulo qui dirige, et puis nous reprenons la montée, et elle n'est pas de tout repos. Peu de choses à dire, à part que tout le monde tient le rythme. Vous ai je parlé du nouveau vélo de POC ? un Yéti mes amis, ce n'est pas de la rigolade. POC a un développement de ouf, il fait 3 tours de pédale quand j'en fais 1 (quoi, j'exagère ?). En tout cas il roule plutôt bien.

Nous arrivons enfin au dessus de Brandmatt, au départ de la fameuse descente vers Bischenberg, un circuit bien courru par les petits jeunes du coin; une espèce de bike parc en forêt, fort ludique, qui démarre à  830 m et termine à 500 m. Piste rouge pour (presque) tout le monde, beaucoup de fun; tout le monde est enchanté, et il y a finalement bien peu de parties qui sont vraiment inaccessibles. Nous arrivons enchantés dans le village, où un service de remontée des vélos pour 4.5€ a été mis en place, et qui nous donne envie de revenir une autre fois.

Nous continuons la route vers Blumberg, avec une longue descente par du single piéton en forêt, comprenant de nombreux escaliers et petits ponts. Mouki nous fait une belle chute sans gravité, pneu avant crevé dans les marches ...

Enfin nous arrivons à Achern, où nous attend une mauvaise surprise : pas de train. Nous prenons la piste cyclable vers Appenweier. A rythme soutenu, puis très rapide pour Paul167 et Dédé, qui tentent d'attraper le train de 19h10. Raté pour 4 minutes. Tout le monde se retrouve finalement sur le quai à 20h10 pour le train suivant. Une journée très bien remplie au final.

cueuillette puis montée. Jolie vue et joli single dans la forêtcueuillette puis montée. Jolie vue et joli single dans la forêt
cueuillette puis montée. Jolie vue et joli single dans la forêtcueuillette puis montée. Jolie vue et joli single dans la forêt

cueuillette puis montée. Jolie vue et joli single dans la forêt

POC a un nouveau vélo : un yéti. Tout le groupe est très intéressé, c'est normal ...

POC a un nouveau vélo : un yéti. Tout le groupe est très intéressé, c'est normal ...

grimpette en forêt et déjeuner sur l'herbe .. grimpette en forêt et déjeuner sur l'herbe .. grimpette en forêt et déjeuner sur l'herbe ..
grimpette en forêt et déjeuner sur l'herbe .. grimpette en forêt et déjeuner sur l'herbe .. grimpette en forêt et déjeuner sur l'herbe ..

grimpette en forêt et déjeuner sur l'herbe ..

VTT Steiniges Eck - 10 septembre 2017VTT Steiniges Eck - 10 septembre 2017
VTT Steiniges Eck - 10 septembre 2017VTT Steiniges Eck - 10 septembre 2017VTT Steiniges Eck - 10 septembre 2017
transition entre la première phase de descente et la deuxième grande montée; on se restaure, on se rassure ..transition entre la première phase de descente et la deuxième grande montée; on se restaure, on se rassure ..
transition entre la première phase de descente et la deuxième grande montée; on se restaure, on se rassure ..transition entre la première phase de descente et la deuxième grande montée; on se restaure, on se rassure ..

transition entre la première phase de descente et la deuxième grande montée; on se restaure, on se rassure ..

là nous y sommes, maintenant c'est la descente qui nous attend !! là nous y sommes, maintenant c'est la descente qui nous attend !!

là nous y sommes, maintenant c'est la descente qui nous attend !!

quelques scènes de la descente, que du plaisir
quelques scènes de la descente, que du plaisir
quelques scènes de la descente, que du plaisir
quelques scènes de la descente, que du plaisir
quelques scènes de la descente, que du plaisir
quelques scènes de la descente, que du plaisir
quelques scènes de la descente, que du plaisir
quelques scènes de la descente, que du plaisir
quelques scènes de la descente, que du plaisir
quelques scènes de la descente, que du plaisir
quelques scènes de la descente, que du plaisir
quelques scènes de la descente, que du plaisir
quelques scènes de la descente, que du plaisir
quelques scènes de la descente, que du plaisir
quelques scènes de la descente, que du plaisir
quelques scènes de la descente, que du plaisir

quelques scènes de la descente, que du plaisir

Voir les commentaires

Rédigé par AS

Publié dans #vtt

Repost 0

Publié le 20 Août 2017

VTT Haïcot - 20 août 2017

Distance 53 km - Dénivelé 850 m (et 1820 m en descente)

Parcours : Col du calvaire, cimetière Duchesne,  la Verse, le Bonhomme, la Haute Pierre, le Plat, la Grande Roche, le Plat (de nouveau !), le Haïcot, Warmenberg, Echery, Sainte Marie aux Mines, Liepvre, Châtenois et Sélestat.

VTT Haïcot - 20 août 2017
VTT Haïcot - 20 août 2017
Trajet en train, puis montée en car jusqu'au col du Calvaire.Trajet en train, puis montée en car jusqu'au col du Calvaire.

Trajet en train, puis montée en car jusqu'au col du Calvaire.

Pas possible de descendre par le bike park du lac Blanc (casque intégral obligatoire), alors j'improvise une descente bis qui monte d'abord vers la tête des Immerlins.Pas possible de descendre par le bike park du lac Blanc (casque intégral obligatoire), alors j'improvise une descente bis qui monte d'abord vers la tête des Immerlins.

Pas possible de descendre par le bike park du lac Blanc (casque intégral obligatoire), alors j'improvise une descente bis qui monte d'abord vers la tête des Immerlins.

Un peu de GR rectangle jaune, un peu de sentier balisé rouge-blanc-rouge, tout cela nous fait une bien belle descente sur single vers le village du Bonhomme.Un peu de GR rectangle jaune, un peu de sentier balisé rouge-blanc-rouge, tout cela nous fait une bien belle descente sur single vers le village du Bonhomme.
Un peu de GR rectangle jaune, un peu de sentier balisé rouge-blanc-rouge, tout cela nous fait une bien belle descente sur single vers le village du Bonhomme.Un peu de GR rectangle jaune, un peu de sentier balisé rouge-blanc-rouge, tout cela nous fait une bien belle descente sur single vers le village du Bonhomme.
Un peu de GR rectangle jaune, un peu de sentier balisé rouge-blanc-rouge, tout cela nous fait une bien belle descente sur single vers le village du Bonhomme.Un peu de GR rectangle jaune, un peu de sentier balisé rouge-blanc-rouge, tout cela nous fait une bien belle descente sur single vers le village du Bonhomme.

Un peu de GR rectangle jaune, un peu de sentier balisé rouge-blanc-rouge, tout cela nous fait une bien belle descente sur single vers le village du Bonhomme.

Nous remontons vers la Haute Pierre sur de grands chemins.Nous remontons vers la Haute Pierre sur de grands chemins.

Nous remontons vers la Haute Pierre sur de grands chemins.

Nous déjeunons dans un pré à vaches avec une magnifique vue sur la vallée de Lapoutroie.Nous déjeunons dans un pré à vaches avec une magnifique vue sur la vallée de Lapoutroie.

Nous déjeunons dans un pré à vaches avec une magnifique vue sur la vallée de Lapoutroie.

Après la sieste, nous poursuivons notre montée.Après la sieste, nous poursuivons notre montée.

Après la sieste, nous poursuivons notre montée.

Jusqu'à la Grande Roche (1090 m), où nous posons nos vélos pour accéder à pied à ce sommet escarpé.Jusqu'à la Grande Roche (1090 m), où nous posons nos vélos pour accéder à pied à ce sommet escarpé.

Jusqu'à la Grande Roche (1090 m), où nous posons nos vélos pour accéder à pied à ce sommet escarpé.

Nous commençons à descendre.Nous commençons à descendre.

Nous commençons à descendre.

Au Haïcot, nous franchissons des clôtures à vaches.Au Haïcot, nous franchissons des clôtures à vaches.

Au Haïcot, nous franchissons des clôtures à vaches.

Descente ludique jusquà Echery avec moult virages en épingles de difficultés variées. Nous essayons différentes techniques pour les passer.Descente ludique jusquà Echery avec moult virages en épingles de difficultés variées. Nous essayons différentes techniques pour les passer.
Descente ludique jusquà Echery avec moult virages en épingles de difficultés variées. Nous essayons différentes techniques pour les passer.Descente ludique jusquà Echery avec moult virages en épingles de difficultés variées. Nous essayons différentes techniques pour les passer.

Descente ludique jusquà Echery avec moult virages en épingles de difficultés variées. Nous essayons différentes techniques pour les passer.

Et pour finir 20 km de piste cyclable dans le val d'Argent jusqu'à Sélestat où nous attrapons le train de 18h19.Et pour finir 20 km de piste cyclable dans le val d'Argent jusqu'à Sélestat où nous attrapons le train de 18h19.

Et pour finir 20 km de piste cyclable dans le val d'Argent jusqu'à Sélestat où nous attrapons le train de 18h19.

Voir les commentaires

Rédigé par PF

Publié dans #vtt

Repost 0

Publié le 3 Août 2017

VTT - semaine à Brand - jour 5

Ah le jour 5, c'est le jour du retour du beau temps ! la météo nous le dit depuis le début de la semaine, le patron de l'hôtel nous l'assure tous les matins au petit déjeuner, et nous en sommes d'ailleurs tous persuadés. Nous quittons donc l'hôtel sur nos montures, et rions ouvertement de cette couverture nuageuse qui nous accompagne ce matin, comme un dernier clin d'oeil malicieux du dieu Chaac.

Distance 30 km - Dénivelé 1290 mDistance 30 km - Dénivelé 1290 m

Distance 30 km - Dénivelé 1290 m

Première étape, la montée. Mais ... les nuages sont encore là  ?!?  peu importe la bonne humeur est là, et les vaches ne s'en plaignent pas :). Le restaurant Frööd est ma foi fort sympathique, et nous prenons qqs soupes chaudes ...
Première étape, la montée. Mais ... les nuages sont encore là  ?!?  peu importe la bonne humeur est là, et les vaches ne s'en plaignent pas :). Le restaurant Frööd est ma foi fort sympathique, et nous prenons qqs soupes chaudes ...Première étape, la montée. Mais ... les nuages sont encore là  ?!?  peu importe la bonne humeur est là, et les vaches ne s'en plaignent pas :). Le restaurant Frööd est ma foi fort sympathique, et nous prenons qqs soupes chaudes ...Première étape, la montée. Mais ... les nuages sont encore là  ?!?  peu importe la bonne humeur est là, et les vaches ne s'en plaignent pas :). Le restaurant Frööd est ma foi fort sympathique, et nous prenons qqs soupes chaudes ...
Première étape, la montée. Mais ... les nuages sont encore là  ?!?  peu importe la bonne humeur est là, et les vaches ne s'en plaignent pas :). Le restaurant Frööd est ma foi fort sympathique, et nous prenons qqs soupes chaudes ...Première étape, la montée. Mais ... les nuages sont encore là  ?!?  peu importe la bonne humeur est là, et les vaches ne s'en plaignent pas :). Le restaurant Frööd est ma foi fort sympathique, et nous prenons qqs soupes chaudes ...Première étape, la montée. Mais ... les nuages sont encore là  ?!?  peu importe la bonne humeur est là, et les vaches ne s'en plaignent pas :). Le restaurant Frööd est ma foi fort sympathique, et nous prenons qqs soupes chaudes ...

Première étape, la montée. Mais ... les nuages sont encore là ?!? peu importe la bonne humeur est là, et les vaches ne s'en plaignent pas :). Le restaurant Frööd est ma foi fort sympathique, et nous prenons qqs soupes chaudes ...

Après le repas les chevaux (vapeur) ont envie de s'exprimer : voici une première descente tout à fait accessible, à travers champs; chacun y va de sa trajectoire personnelle ...Après le repas les chevaux (vapeur) ont envie de s'exprimer : voici une première descente tout à fait accessible, à travers champs; chacun y va de sa trajectoire personnelle ...
Après le repas les chevaux (vapeur) ont envie de s'exprimer : voici une première descente tout à fait accessible, à travers champs; chacun y va de sa trajectoire personnelle ...Après le repas les chevaux (vapeur) ont envie de s'exprimer : voici une première descente tout à fait accessible, à travers champs; chacun y va de sa trajectoire personnelle ...Après le repas les chevaux (vapeur) ont envie de s'exprimer : voici une première descente tout à fait accessible, à travers champs; chacun y va de sa trajectoire personnelle ...

Après le repas les chevaux (vapeur) ont envie de s'exprimer : voici une première descente tout à fait accessible, à travers champs; chacun y va de sa trajectoire personnelle ...

Phase deux de la descente : le bike park : sauts, virages relevés, et enfin lavage des vélos. Ces autrichiens sont décidément bien organisés. Ce que ne disent pas les images, c'est que P&A se sont vautrés comme des larves sur ce parcours, avec qqs douleurs qui persisteront au delà du séjour ...
Phase deux de la descente : le bike park : sauts, virages relevés, et enfin lavage des vélos. Ces autrichiens sont décidément bien organisés. Ce que ne disent pas les images, c'est que P&A se sont vautrés comme des larves sur ce parcours, avec qqs douleurs qui persisteront au delà du séjour ...
Phase deux de la descente : le bike park : sauts, virages relevés, et enfin lavage des vélos. Ces autrichiens sont décidément bien organisés. Ce que ne disent pas les images, c'est que P&A se sont vautrés comme des larves sur ce parcours, avec qqs douleurs qui persisteront au delà du séjour ...
Phase deux de la descente : le bike park : sauts, virages relevés, et enfin lavage des vélos. Ces autrichiens sont décidément bien organisés. Ce que ne disent pas les images, c'est que P&A se sont vautrés comme des larves sur ce parcours, avec qqs douleurs qui persisteront au delà du séjour ...
Phase deux de la descente : le bike park : sauts, virages relevés, et enfin lavage des vélos. Ces autrichiens sont décidément bien organisés. Ce que ne disent pas les images, c'est que P&A se sont vautrés comme des larves sur ce parcours, avec qqs douleurs qui persisteront au delà du séjour ...
Phase deux de la descente : le bike park : sauts, virages relevés, et enfin lavage des vélos. Ces autrichiens sont décidément bien organisés. Ce que ne disent pas les images, c'est que P&A se sont vautrés comme des larves sur ce parcours, avec qqs douleurs qui persisteront au delà du séjour ...
Phase deux de la descente : le bike park : sauts, virages relevés, et enfin lavage des vélos. Ces autrichiens sont décidément bien organisés. Ce que ne disent pas les images, c'est que P&A se sont vautrés comme des larves sur ce parcours, avec qqs douleurs qui persisteront au delà du séjour ...
Phase deux de la descente : le bike park : sauts, virages relevés, et enfin lavage des vélos. Ces autrichiens sont décidément bien organisés. Ce que ne disent pas les images, c'est que P&A se sont vautrés comme des larves sur ce parcours, avec qqs douleurs qui persisteront au delà du séjour ...
Phase deux de la descente : le bike park : sauts, virages relevés, et enfin lavage des vélos. Ces autrichiens sont décidément bien organisés. Ce que ne disent pas les images, c'est que P&A se sont vautrés comme des larves sur ce parcours, avec qqs douleurs qui persisteront au delà du séjour ...
Phase deux de la descente : le bike park : sauts, virages relevés, et enfin lavage des vélos. Ces autrichiens sont décidément bien organisés. Ce que ne disent pas les images, c'est que P&A se sont vautrés comme des larves sur ce parcours, avec qqs douleurs qui persisteront au delà du séjour ...
Phase deux de la descente : le bike park : sauts, virages relevés, et enfin lavage des vélos. Ces autrichiens sont décidément bien organisés. Ce que ne disent pas les images, c'est que P&A se sont vautrés comme des larves sur ce parcours, avec qqs douleurs qui persisteront au delà du séjour ...
Phase deux de la descente : le bike park : sauts, virages relevés, et enfin lavage des vélos. Ces autrichiens sont décidément bien organisés. Ce que ne disent pas les images, c'est que P&A se sont vautrés comme des larves sur ce parcours, avec qqs douleurs qui persisteront au delà du séjour ...
Phase deux de la descente : le bike park : sauts, virages relevés, et enfin lavage des vélos. Ces autrichiens sont décidément bien organisés. Ce que ne disent pas les images, c'est que P&A se sont vautrés comme des larves sur ce parcours, avec qqs douleurs qui persisteront au delà du séjour ...

Phase deux de la descente : le bike park : sauts, virages relevés, et enfin lavage des vélos. Ces autrichiens sont décidément bien organisés. Ce que ne disent pas les images, c'est que P&A se sont vautrés comme des larves sur ce parcours, avec qqs douleurs qui persisteront au delà du séjour ...

petite pause méritée après toutes ces émotions, et avant de repartir vers d'autres pistes..petite pause méritée après toutes ces émotions, et avant de repartir vers d'autres pistes..petite pause méritée après toutes ces émotions, et avant de repartir vers d'autres pistes..

petite pause méritée après toutes ces émotions, et avant de repartir vers d'autres pistes..

hey vous avez vu ?? le ciel s'est dégagé !! et nous avons pleinement profité de cette fin de balade au milieu de champs, des forêts, et avons aussi pu bénéficié des conseils avisés de paysans autochtones, qui nous ont spontanément dévoilé leurs pensées profondes sur les vttistes qui sillonent les chemins de randonnées :))hey vous avez vu ?? le ciel s'est dégagé !! et nous avons pleinement profité de cette fin de balade au milieu de champs, des forêts, et avons aussi pu bénéficié des conseils avisés de paysans autochtones, qui nous ont spontanément dévoilé leurs pensées profondes sur les vttistes qui sillonent les chemins de randonnées :))
hey vous avez vu ?? le ciel s'est dégagé !! et nous avons pleinement profité de cette fin de balade au milieu de champs, des forêts, et avons aussi pu bénéficié des conseils avisés de paysans autochtones, qui nous ont spontanément dévoilé leurs pensées profondes sur les vttistes qui sillonent les chemins de randonnées :))hey vous avez vu ?? le ciel s'est dégagé !! et nous avons pleinement profité de cette fin de balade au milieu de champs, des forêts, et avons aussi pu bénéficié des conseils avisés de paysans autochtones, qui nous ont spontanément dévoilé leurs pensées profondes sur les vttistes qui sillonent les chemins de randonnées :))hey vous avez vu ?? le ciel s'est dégagé !! et nous avons pleinement profité de cette fin de balade au milieu de champs, des forêts, et avons aussi pu bénéficié des conseils avisés de paysans autochtones, qui nous ont spontanément dévoilé leurs pensées profondes sur les vttistes qui sillonent les chemins de randonnées :))

hey vous avez vu ?? le ciel s'est dégagé !! et nous avons pleinement profité de cette fin de balade au milieu de champs, des forêts, et avons aussi pu bénéficié des conseils avisés de paysans autochtones, qui nous ont spontanément dévoilé leurs pensées profondes sur les vttistes qui sillonent les chemins de randonnées :))

Voir les commentaires

Rédigé par AS-PF

Publié dans #vtt

Repost 0

Publié le 31 Juillet 2017

VTT - semaine à Brand - jour 3

Ce matin, encore du brouillard, de la pluie, décidément ... après qqs palabres et tergiversations nous partons randonner. A nouveau Arnaud et Agnès vont de leur côté. POC décide de se reposer. Paul167 sort de sa léthargie. Nous reprenons les parapluie et partons pour l'exploration d'une combe qui doit nous mener vers de nouveaux sommets (en tout cas nous l'espérons).

Descente dans le village, puis chemin le long de la rivière et enfin montée dans la combe Sarolatal, le long d'un torrent bouillonnant. Nous terminons notre montée dans Sarolahütte, un gite bienvenu, où nous prenons des soupes chaudes, et décidons de redescendre car l'horizon reste définitivement bouché au-dessus de nous. Descente par le même chemin qu'à la montée.

sortie du village : l'eau s'écoule des montagnes environnantes !!
sortie du village : l'eau s'écoule des montagnes environnantes !!sortie du village : l'eau s'écoule des montagnes environnantes !!sortie du village : l'eau s'écoule des montagnes environnantes !!

sortie du village : l'eau s'écoule des montagnes environnantes !!

Début de montée. Pas de doute l'eau ne manque pas dans le coin..Début de montée. Pas de doute l'eau ne manque pas dans le coin..
Début de montée. Pas de doute l'eau ne manque pas dans le coin..Début de montée. Pas de doute l'eau ne manque pas dans le coin..

Début de montée. Pas de doute l'eau ne manque pas dans le coin..

Une traversée de torrent pour laquelle seul Mouki a su trouver le gué (Lolo où es tu ??)Une traversée de torrent pour laquelle seul Mouki a su trouver le gué (Lolo où es tu ??)
Une traversée de torrent pour laquelle seul Mouki a su trouver le gué (Lolo où es tu ??)Une traversée de torrent pour laquelle seul Mouki a su trouver le gué (Lolo où es tu ??)

Une traversée de torrent pour laquelle seul Mouki a su trouver le gué (Lolo où es tu ??)

Nous continuons à monter jusqu'au refuge Sarolahütte.Nous continuons à monter jusqu'au refuge Sarolahütte.
Nous continuons à monter jusqu'au refuge Sarolahütte.Nous continuons à monter jusqu'au refuge Sarolahütte.Nous continuons à monter jusqu'au refuge Sarolahütte.
Nous continuons à monter jusqu'au refuge Sarolahütte.Nous continuons à monter jusqu'au refuge Sarolahütte.

Nous continuons à monter jusqu'au refuge Sarolahütte.

Au refuge, Paulo fait un peu le ménage suite à la fuite d'une poche à eau .. Au refuge, Paulo fait un peu le ménage suite à la fuite d'une poche à eau .. Au refuge, Paulo fait un peu le ménage suite à la fuite d'une poche à eau ..

Au refuge, Paulo fait un peu le ménage suite à la fuite d'une poche à eau ..

Nous décidons de redescendre après un dernier coup d'oeil aux alentoursNous décidons de redescendre après un dernier coup d'oeil aux alentours
Nous décidons de redescendre après un dernier coup d'oeil aux alentours
Nous décidons de redescendre après un dernier coup d'oeil aux alentoursNous décidons de redescendre après un dernier coup d'oeil aux alentours

Nous décidons de redescendre après un dernier coup d'oeil aux alentours

La descente se fera en mode 'trail' pour certains d'entre nous, l'occasion d'attraper quelques courbatures. A l'arrivée sur la grand route nous attendons sagement l'autocar qui nous remontera à l'hôtel.La descente se fera en mode 'trail' pour certains d'entre nous, l'occasion d'attraper quelques courbatures. A l'arrivée sur la grand route nous attendons sagement l'autocar qui nous remontera à l'hôtel.
La descente se fera en mode 'trail' pour certains d'entre nous, l'occasion d'attraper quelques courbatures. A l'arrivée sur la grand route nous attendons sagement l'autocar qui nous remontera à l'hôtel.La descente se fera en mode 'trail' pour certains d'entre nous, l'occasion d'attraper quelques courbatures. A l'arrivée sur la grand route nous attendons sagement l'autocar qui nous remontera à l'hôtel.
La descente se fera en mode 'trail' pour certains d'entre nous, l'occasion d'attraper quelques courbatures. A l'arrivée sur la grand route nous attendons sagement l'autocar qui nous remontera à l'hôtel.La descente se fera en mode 'trail' pour certains d'entre nous, l'occasion d'attraper quelques courbatures. A l'arrivée sur la grand route nous attendons sagement l'autocar qui nous remontera à l'hôtel.

La descente se fera en mode 'trail' pour certains d'entre nous, l'occasion d'attraper quelques courbatures. A l'arrivée sur la grand route nous attendons sagement l'autocar qui nous remontera à l'hôtel.

Voir les commentaires

Rédigé par AS-PF

Publié dans #vtt

Repost 0

Publié le 31 Juillet 2017

VTT - semaine à Brand - jour 2

En ce deuxième jour, la météo n'incite pas vraiment au vtt. Paul167 renonce et décide de rester à l'hôtel. Agnès et Frank, vont faire du lèche vitrine. Les autres se décident pour une rando.

Nous prenons le car jusqu'au parking du fond de la vallée, là où démarre le Lünerseebahn (les oeufs qui mènent au lac Lünersee). Bien évidemment nous prenons le chemin pédestre 'Böser Tritt' et grimpons courageusement. La montée est en mode 'sauve qui peut / chacun pour soi'. En tête Mouki, qui cavale pour tester sa cheville qu'il a traité aux herbes médicinales et autres incantations. Arnaud et DD le suivent, un peu admiratifs. Plus loin derrière POC tente de suivre, puis décroche, et enfin fait demi-tour, effrayé par tant d'hostilité de cette nature que nous pensions être accueillante. Paulo, Domi, et Valérie suivent tranquillement. Une seule photo sur toute cette montée, c'est pour dire la difficulté des conditions de la montée !!.

Arrivés en haut nous nous restaurons au bar, puis décidons de redescendre dans le téléphérique. Le reste de la balade se fera à pied.

hormis la prise de l'autocar, une seule image, impressionnante, de cette montée de la mort vers le lac Lünersee.hormis la prise de l'autocar, une seule image, impressionnante, de cette montée de la mort vers le lac Lünersee.

hormis la prise de l'autocar, une seule image, impressionnante, de cette montée de la mort vers le lac Lünersee.

la descente du sommet en télécabine. Et enfin le retour sur l'hôtel, le single n'étant jamais loin de la route empruntée à la montée par l'autocar. Quelques rencontres animales, toujours de la brume, et toujours de la bonne humeur heureusement !!
la descente du sommet en télécabine. Et enfin le retour sur l'hôtel, le single n'étant jamais loin de la route empruntée à la montée par l'autocar. Quelques rencontres animales, toujours de la brume, et toujours de la bonne humeur heureusement !!
la descente du sommet en télécabine. Et enfin le retour sur l'hôtel, le single n'étant jamais loin de la route empruntée à la montée par l'autocar. Quelques rencontres animales, toujours de la brume, et toujours de la bonne humeur heureusement !!
la descente du sommet en télécabine. Et enfin le retour sur l'hôtel, le single n'étant jamais loin de la route empruntée à la montée par l'autocar. Quelques rencontres animales, toujours de la brume, et toujours de la bonne humeur heureusement !!
la descente du sommet en télécabine. Et enfin le retour sur l'hôtel, le single n'étant jamais loin de la route empruntée à la montée par l'autocar. Quelques rencontres animales, toujours de la brume, et toujours de la bonne humeur heureusement !!
la descente du sommet en télécabine. Et enfin le retour sur l'hôtel, le single n'étant jamais loin de la route empruntée à la montée par l'autocar. Quelques rencontres animales, toujours de la brume, et toujours de la bonne humeur heureusement !!
la descente du sommet en télécabine. Et enfin le retour sur l'hôtel, le single n'étant jamais loin de la route empruntée à la montée par l'autocar. Quelques rencontres animales, toujours de la brume, et toujours de la bonne humeur heureusement !!
la descente du sommet en télécabine. Et enfin le retour sur l'hôtel, le single n'étant jamais loin de la route empruntée à la montée par l'autocar. Quelques rencontres animales, toujours de la brume, et toujours de la bonne humeur heureusement !!
la descente du sommet en télécabine. Et enfin le retour sur l'hôtel, le single n'étant jamais loin de la route empruntée à la montée par l'autocar. Quelques rencontres animales, toujours de la brume, et toujours de la bonne humeur heureusement !!
la descente du sommet en télécabine. Et enfin le retour sur l'hôtel, le single n'étant jamais loin de la route empruntée à la montée par l'autocar. Quelques rencontres animales, toujours de la brume, et toujours de la bonne humeur heureusement !!
la descente du sommet en télécabine. Et enfin le retour sur l'hôtel, le single n'étant jamais loin de la route empruntée à la montée par l'autocar. Quelques rencontres animales, toujours de la brume, et toujours de la bonne humeur heureusement !!

la descente du sommet en télécabine. Et enfin le retour sur l'hôtel, le single n'étant jamais loin de la route empruntée à la montée par l'autocar. Quelques rencontres animales, toujours de la brume, et toujours de la bonne humeur heureusement !!

Voir les commentaires

Rédigé par AS-PF

Publié dans #vtt

Repost 0

Publié le 30 Juillet 2017

En ce premier jour, le ciel est bas, la brume envahit la vallée, mais nous partons gonflés à bloc.

Distance : 21 km - Dénivelé 1080 m
Distance : 21 km - Dénivelé 1080 m

Distance : 21 km - Dénivelé 1080 m

montée à partir de l'hôtel, vers Rätikon Höhenweg Nord. Domi fera une petite pause 'mal de ventre', mais nous arrivons finalement à la ferme Innerpalüdalpe où commence 'le single'montée à partir de l'hôtel, vers Rätikon Höhenweg Nord. Domi fera une petite pause 'mal de ventre', mais nous arrivons finalement à la ferme Innerpalüdalpe où commence 'le single'
montée à partir de l'hôtel, vers Rätikon Höhenweg Nord. Domi fera une petite pause 'mal de ventre', mais nous arrivons finalement à la ferme Innerpalüdalpe où commence 'le single'montée à partir de l'hôtel, vers Rätikon Höhenweg Nord. Domi fera une petite pause 'mal de ventre', mais nous arrivons finalement à la ferme Innerpalüdalpe où commence 'le single'montée à partir de l'hôtel, vers Rätikon Höhenweg Nord. Domi fera une petite pause 'mal de ventre', mais nous arrivons finalement à la ferme Innerpalüdalpe où commence 'le single'

montée à partir de l'hôtel, vers Rätikon Höhenweg Nord. Domi fera une petite pause 'mal de ventre', mais nous arrivons finalement à la ferme Innerpalüdalpe où commence 'le single'

le single serpente en remontant l'étroite vallée, longeant le petit torrent Palüdbach. Il n'est pas très roulant. Après un moment nous décidons de remonter à flanc, avant de rejoindre plus rapidement le single qui se trouve plus haut sur le versant: tout le monde pousse. le single serpente en remontant l'étroite vallée, longeant le petit torrent Palüdbach. Il n'est pas très roulant. Après un moment nous décidons de remonter à flanc, avant de rejoindre plus rapidement le single qui se trouve plus haut sur le versant: tout le monde pousse.
le single serpente en remontant l'étroite vallée, longeant le petit torrent Palüdbach. Il n'est pas très roulant. Après un moment nous décidons de remonter à flanc, avant de rejoindre plus rapidement le single qui se trouve plus haut sur le versant: tout le monde pousse. le single serpente en remontant l'étroite vallée, longeant le petit torrent Palüdbach. Il n'est pas très roulant. Après un moment nous décidons de remonter à flanc, avant de rejoindre plus rapidement le single qui se trouve plus haut sur le versant: tout le monde pousse.
le single serpente en remontant l'étroite vallée, longeant le petit torrent Palüdbach. Il n'est pas très roulant. Après un moment nous décidons de remonter à flanc, avant de rejoindre plus rapidement le single qui se trouve plus haut sur le versant: tout le monde pousse. le single serpente en remontant l'étroite vallée, longeant le petit torrent Palüdbach. Il n'est pas très roulant. Après un moment nous décidons de remonter à flanc, avant de rejoindre plus rapidement le single qui se trouve plus haut sur le versant: tout le monde pousse.

le single serpente en remontant l'étroite vallée, longeant le petit torrent Palüdbach. Il n'est pas très roulant. Après un moment nous décidons de remonter à flanc, avant de rejoindre plus rapidement le single qui se trouve plus haut sur le versant: tout le monde pousse.

pas de sieste après le repas pour une fois :). A défaut de la vue, nous profitons des petites fleurs qui parsèment notre environnement.
pas de sieste après le repas pour une fois :). A défaut de la vue, nous profitons des petites fleurs qui parsèment notre environnement.pas de sieste après le repas pour une fois :). A défaut de la vue, nous profitons des petites fleurs qui parsèment notre environnement.pas de sieste après le repas pour une fois :). A défaut de la vue, nous profitons des petites fleurs qui parsèment notre environnement.

pas de sieste après le repas pour une fois :). A défaut de la vue, nous profitons des petites fleurs qui parsèment notre environnement.

Après le repas, nous empruntons un single légèrement descendant, assez plaisant, avec des passages sur planches de bois qui permettent d'éviter de rouler dans la bou(s)e (et il y en a)Après le repas, nous empruntons un single légèrement descendant, assez plaisant, avec des passages sur planches de bois qui permettent d'éviter de rouler dans la bou(s)e (et il y en a)
Après le repas, nous empruntons un single légèrement descendant, assez plaisant, avec des passages sur planches de bois qui permettent d'éviter de rouler dans la bou(s)e (et il y en a)Après le repas, nous empruntons un single légèrement descendant, assez plaisant, avec des passages sur planches de bois qui permettent d'éviter de rouler dans la bou(s)e (et il y en a)

Après le repas, nous empruntons un single légèrement descendant, assez plaisant, avec des passages sur planches de bois qui permettent d'éviter de rouler dans la bou(s)e (et il y en a)

la pente s'accentue dans Lorenzitali, nous naviguons entre hautes herbes et ravines, les passages sont souvent difficiles, une partie d'entre nous pousse plus qu'elle ne roule. la pente s'accentue dans Lorenzitali, nous naviguons entre hautes herbes et ravines, les passages sont souvent difficiles, une partie d'entre nous pousse plus qu'elle ne roule.
la pente s'accentue dans Lorenzitali, nous naviguons entre hautes herbes et ravines, les passages sont souvent difficiles, une partie d'entre nous pousse plus qu'elle ne roule. la pente s'accentue dans Lorenzitali, nous naviguons entre hautes herbes et ravines, les passages sont souvent difficiles, une partie d'entre nous pousse plus qu'elle ne roule.
la pente s'accentue dans Lorenzitali, nous naviguons entre hautes herbes et ravines, les passages sont souvent difficiles, une partie d'entre nous pousse plus qu'elle ne roule. la pente s'accentue dans Lorenzitali, nous naviguons entre hautes herbes et ravines, les passages sont souvent difficiles, une partie d'entre nous pousse plus qu'elle ne roule.
la pente s'accentue dans Lorenzitali, nous naviguons entre hautes herbes et ravines, les passages sont souvent difficiles, une partie d'entre nous pousse plus qu'elle ne roule. la pente s'accentue dans Lorenzitali, nous naviguons entre hautes herbes et ravines, les passages sont souvent difficiles, une partie d'entre nous pousse plus qu'elle ne roule.

la pente s'accentue dans Lorenzitali, nous naviguons entre hautes herbes et ravines, les passages sont souvent difficiles, une partie d'entre nous pousse plus qu'elle ne roule.

visite guidée dans l'antre de la marmotte, Valérie nous fait la lecture, nous savons tout à présent de la vie passionnante de ce petit animal.visite guidée dans l'antre de la marmotte, Valérie nous fait la lecture, nous savons tout à présent de la vie passionnante de ce petit animal.
visite guidée dans l'antre de la marmotte, Valérie nous fait la lecture, nous savons tout à présent de la vie passionnante de ce petit animal.visite guidée dans l'antre de la marmotte, Valérie nous fait la lecture, nous savons tout à présent de la vie passionnante de ce petit animal.
visite guidée dans l'antre de la marmotte, Valérie nous fait la lecture, nous savons tout à présent de la vie passionnante de ce petit animal.visite guidée dans l'antre de la marmotte, Valérie nous fait la lecture, nous savons tout à présent de la vie passionnante de ce petit animal.

visite guidée dans l'antre de la marmotte, Valérie nous fait la lecture, nous savons tout à présent de la vie passionnante de ce petit animal.

nous laissons le plafond brumeux au dessus de nous en descendant, traversons quelques forêts, pour terminer fourbus par cette première journéenous laissons le plafond brumeux au dessus de nous en descendant, traversons quelques forêts, pour terminer fourbus par cette première journée
nous laissons le plafond brumeux au dessus de nous en descendant, traversons quelques forêts, pour terminer fourbus par cette première journéenous laissons le plafond brumeux au dessus de nous en descendant, traversons quelques forêts, pour terminer fourbus par cette première journée

nous laissons le plafond brumeux au dessus de nous en descendant, traversons quelques forêts, pour terminer fourbus par cette première journée

Voir les commentaires

Rédigé par AS-PF

Publié dans #vtt

Repost 0

Publié le 29 Juillet 2017

les absents sur la photo : POC, qui a pris un autre chemin, et votre serviteur, qui tient le daguerréotype.

les absents sur la photo : POC, qui a pris un autre chemin, et votre serviteur, qui tient le daguerréotype.

Brand est un petit village Autrichien, dans la vallée de Brand justement, une des 5 vallées qui rejoignent Bludenz.

Nous sommes 10 pour cette semaine de VTT, prêts à tout, et nous faisons bien car la météo va nous jouer des tours, dont il faudra à notre tour se jouer. Nous allons donc alterner entre sorties VTT, randonnées, et parfois séance de farniente bien au sec à l'hôtel.

- dimanche 23

- lundi 24

- mardi 25

- mercredi 26

- jeudi 27

- vendredi 28

Voir les commentaires

Rédigé par AS-PF

Publié dans #vtt

Repost 0

Publié le 9 Juillet 2017

VTT Bellefosse - 9 juillet 2017
VTT Bellefosse - 9 juillet 2017

Distance : 34 km. Dénivelé : 1070 m.
Parcours : Saales,
le Voyemont, source de la Bruche, bas Climont, col de Steige, le haut Ranrupt, château de la Roche, Bellefosse, Belmont, Solomont et col de la Perheux, Rothau.

parcours en sous bois, frais grâce aux récentes pluies, arrêt au Voyemont avec une petite technicité dans la redescenteparcours en sous bois, frais grâce aux récentes pluies, arrêt au Voyemont avec une petite technicité dans la redescente
parcours en sous bois, frais grâce aux récentes pluies, arrêt au Voyemont avec une petite technicité dans la redescenteparcours en sous bois, frais grâce aux récentes pluies, arrêt au Voyemont avec une petite technicité dans la redescente
parcours en sous bois, frais grâce aux récentes pluies, arrêt au Voyemont avec une petite technicité dans la redescenteparcours en sous bois, frais grâce aux récentes pluies, arrêt au Voyemont avec une petite technicité dans la redescente

parcours en sous bois, frais grâce aux récentes pluies, arrêt au Voyemont avec une petite technicité dans la redescente

quelques passages un peu difficiles, et l'arrivée de la pluie alors que nous arrivons au Col de Steige => opération sauve qui peut sous la tonnelle :)quelques passages un peu difficiles, et l'arrivée de la pluie alors que nous arrivons au Col de Steige => opération sauve qui peut sous la tonnelle :)
quelques passages un peu difficiles, et l'arrivée de la pluie alors que nous arrivons au Col de Steige => opération sauve qui peut sous la tonnelle :)quelques passages un peu difficiles, et l'arrivée de la pluie alors que nous arrivons au Col de Steige => opération sauve qui peut sous la tonnelle :)

quelques passages un peu difficiles, et l'arrivée de la pluie alors que nous arrivons au Col de Steige => opération sauve qui peut sous la tonnelle :)

Après le repas on continue jusqu'à Bellefosse, où l'arrêt à la piscine nous permet de bien nous relaxerAprès le repas on continue jusqu'à Bellefosse, où l'arrêt à la piscine nous permet de bien nous relaxer
Après le repas on continue jusqu'à Bellefosse, où l'arrêt à la piscine nous permet de bien nous relaxerAprès le repas on continue jusqu'à Bellefosse, où l'arrêt à la piscine nous permet de bien nous relaxer
Après le repas on continue jusqu'à Bellefosse, où l'arrêt à la piscine nous permet de bien nous relaxerAprès le repas on continue jusqu'à Bellefosse, où l'arrêt à la piscine nous permet de bien nous relaxer

Après le repas on continue jusqu'à Bellefosse, où l'arrêt à la piscine nous permet de bien nous relaxer

joli single dégagé à flanc vers le col de la Perheux, puis descente sur Rothau, avec crevaison du chef !joli single dégagé à flanc vers le col de la Perheux, puis descente sur Rothau, avec crevaison du chef !

joli single dégagé à flanc vers le col de la Perheux, puis descente sur Rothau, avec crevaison du chef !

Voir les commentaires

Rédigé par AS

Publié dans #vtt

Repost 0

Publié le 25 Juin 2017

VTT Walscheid - 25 juin 2017

Distance : 47 km - Dénivelé 820 m

Parcours : Lutzelbourg, rocher du Corbeau, Bodenmark, rocher du Calice, Glashuttenthal, chapelle Saint Vincent, Rehthal, Sitifort, étang de Walscheid, grotte Saint Leon, Munichshof, Walsterberg, Wachesthal, Krappenthal, Troisfontaines, Hatzviller, Hesse et Sarrebourg.

VTT Walscheid - 25 juin 2017
VTT Walscheid - 25 juin 2017
De jolies vues et de jolis singles en début de parcours sur les hauteurs du canal de la Marne au Rhin.De jolies vues et de jolis singles en début de parcours sur les hauteurs du canal de la Marne au Rhin.

De jolies vues et de jolis singles en début de parcours sur les hauteurs du canal de la Marne au Rhin.

Puis nous traversons des rivières et passons carrément sous le canal par un tunnel étroit et tout noir.Puis nous traversons des rivières et passons carrément sous le canal par un tunnel étroit et tout noir.

Puis nous traversons des rivières et passons carrément sous le canal par un tunnel étroit et tout noir.

Singles encore en passant au rocher du CaliceSingles encore en passant au rocher du Calice

Singles encore en passant au rocher du Calice

Et singles toujours, joliment techniques, tout le long de la petite vallée Glashuttenthal.Et singles toujours, joliment techniques, tout le long de la petite vallée Glashuttenthal.

Et singles toujours, joliment techniques, tout le long de la petite vallée Glashuttenthal.

Nous sommes un peu paresseux aujourd'hui et choisissons une variante light par rapport au parcours décrit sur OVS.Nous sommes un peu paresseux aujourd'hui et choisissons une variante light par rapport au parcours décrit sur OVS.

Nous sommes un peu paresseux aujourd'hui et choisissons une variante light par rapport au parcours décrit sur OVS.

Petite pause à la chapelle Saint Vincent.Petite pause à la chapelle Saint Vincent.

Petite pause à la chapelle Saint Vincent.

Nous arrivons à Waldscheid à 12h30, ce qui nous permet de combiner la pause repas avec la pause baignade. Les garçons se baignent, tandis que les filles trempent quelques orteils. Pourtant elle est excellente !Nous arrivons à Waldscheid à 12h30, ce qui nous permet de combiner la pause repas avec la pause baignade. Les garçons se baignent, tandis que les filles trempent quelques orteils. Pourtant elle est excellente !

Nous arrivons à Waldscheid à 12h30, ce qui nous permet de combiner la pause repas avec la pause baignade. Les garçons se baignent, tandis que les filles trempent quelques orteils. Pourtant elle est excellente !

Une bonne sieste et ça repart en direction de la grotte Saint Léon.Une bonne sieste et ça repart en direction de la grotte Saint Léon.

Une bonne sieste et ça repart en direction de la grotte Saint Léon.

La descente vers Wachesthal est encombrée de végétation, avec aussi quelques orties et ronces. J'espère que Valérie ne m'en voudra pas.La descente vers Wachesthal est encombrée de végétation, avec aussi quelques orties et ronces. J'espère que Valérie ne m'en voudra pas.

La descente vers Wachesthal est encombrée de végétation, avec aussi quelques orties et ronces. J'espère que Valérie ne m'en voudra pas.

Fin de parcours sur la piste cyclable. Nous nous arrêtons pour suivre les concurrents d'un triathlon, puis pour quelques exercices de maniabilité. Fin de parcours sur la piste cyclable. Nous nous arrêtons pour suivre les concurrents d'un triathlon, puis pour quelques exercices de maniabilité.

Fin de parcours sur la piste cyclable. Nous nous arrêtons pour suivre les concurrents d'un triathlon, puis pour quelques exercices de maniabilité.

Voir les commentaires

Rédigé par PF

Publié dans #vtt

Repost 0

Publié le 19 Juin 2017

VTT Mooskopf - 18 juin 2017

Distance : 48 km - Dénivelé : 1510 m

Parcours : Riersbach, Zabere, Kornjörgle, Blechtannenmatte, Moosmatte, Mühlberg, auberge Moosbach, Bruchwald, Mooskopf (871 m), Edelmannskopf, Mooshof, Sandbühl, Schanz Pfänd, Olchenfels, ruine Neuenstein, Lautenbach, Zusenhofen et Appenweier.

VTT Mooskopf - 18 juin 2017
VTT Mooskopf - 18 juin 2017
Après deux changements de train, nous arrivons à Riersbach et commençons à monter vers Zabere sous un soleil estival.Après deux changements de train, nous arrivons à Riersbach et commençons à monter vers Zabere sous un soleil estival.

Après deux changements de train, nous arrivons à Riersbach et commençons à monter vers Zabere sous un soleil estival.

Une première pause pour cueillir des cerises s'impose. Un peu plus haut, nous arrivons dans la forêt.Une première pause pour cueillir des cerises s'impose. Un peu plus haut, nous arrivons dans la forêt.

Une première pause pour cueillir des cerises s'impose. Un peu plus haut, nous arrivons dans la forêt.

Après une rude montée, nous suivons les crêtes jusqu'à Blechtannenmatte. Puis c'est la descente à travers prés.Après une rude montée, nous suivons les crêtes jusqu'à Blechtannenmatte. Puis c'est la descente à travers prés.

Après une rude montée, nous suivons les crêtes jusqu'à Blechtannenmatte. Puis c'est la descente à travers prés.

Nous traversons Moosmatte, et remontons en direction de Mühleberg. Les prairies sont pleines de fleurs.Nous traversons Moosmatte, et remontons en direction de Mühleberg. Les prairies sont pleines de fleurs.

Nous traversons Moosmatte, et remontons en direction de Mühleberg. Les prairies sont pleines de fleurs.

C'est la pause déjeuner. Domi a préparé un excellent cake aux abricots. La sieste après repas est incontrournable.C'est la pause déjeuner. Domi a préparé un excellent cake aux abricots. La sieste après repas est incontrournable.

C'est la pause déjeuner. Domi a préparé un excellent cake aux abricots. La sieste après repas est incontrournable.

Nous continuons notre route. Il fait très chaud !Nous continuons notre route. Il fait très chaud !

Nous continuons notre route. Il fait très chaud !

Nous nous arrêtons pour nous désaltérer à une auberge fleurie.Nous nous arrêtons pour nous désaltérer à une auberge fleurie.

Nous nous arrêtons pour nous désaltérer à une auberge fleurie.

La journée est belle, nous sommes en très bonne compagnie, personne n'est pressé, nous prenons le temps de savourer la journée.La journée est belle, nous sommes en très bonne compagnie, personne n'est pressé, nous prenons le temps de savourer la journée.

La journée est belle, nous sommes en très bonne compagnie, personne n'est pressé, nous prenons le temps de savourer la journée.

Nous faisons plein de pauses : boire un pot, cueillir des cerises, réparer une crevaison (Greg), admirer un paysage, monter sur la tour du Mooskopf, prendre un goûter. Je laisse filer l'heure, ma seule deadline étant d'attraper le train d'Appenweier de 20h10.Nous faisons plein de pauses : boire un pot, cueillir des cerises, réparer une crevaison (Greg), admirer un paysage, monter sur la tour du Mooskopf, prendre un goûter. Je laisse filer l'heure, ma seule deadline étant d'attraper le train d'Appenweier de 20h10.

Nous faisons plein de pauses : boire un pot, cueillir des cerises, réparer une crevaison (Greg), admirer un paysage, monter sur la tour du Mooskopf, prendre un goûter. Je laisse filer l'heure, ma seule deadline étant d'attraper le train d'Appenweier de 20h10.

Une dernière montée de la mort, et nous arrivons à la tour du Mooskopf.Une dernière montée de la mort, et nous arrivons à la tour du Mooskopf.

Une dernière montée de la mort, et nous arrivons à la tour du Mooskopf.

Ca fait du bien de descendre.Ca fait du bien de descendre.

Ca fait du bien de descendre.

Quleques passages hors piste dans les fougères et les sous-bois.Quleques passages hors piste dans les fougères et les sous-bois.

Quleques passages hors piste dans les fougères et les sous-bois.

Allez, fini les pauses ! Il faut y aller !Allez, fini les pauses ! Il faut y aller !

Allez, fini les pauses ! Il faut y aller !

Lorsque nous arrivons à Lautenbach, le dernier train est parti depuis longtemps. Nous rejoignons Appenweier par la piste cyclable pour attraper notre train de 20h10.Lorsque nous arrivons à Lautenbach, le dernier train est parti depuis longtemps. Nous rejoignons Appenweier par la piste cyclable pour attraper notre train de 20h10.

Lorsque nous arrivons à Lautenbach, le dernier train est parti depuis longtemps. Nous rejoignons Appenweier par la piste cyclable pour attraper notre train de 20h10.

Voir les commentaires

Rédigé par PF

Publié dans #vtt

Repost 0